Carret : ¡caramba! encore raté

Voilà le livre de bord de ce dimanche 12 juin, jour d’élection des députés. Il est 19:00. Je ne sais pas trop ce qu’il se passe sur le front électoral. En ce qui me concerne, je suis arrivé au bateau cette nuit vers 1 h du mat en revenant de TEDxBordeaux et c’était cool, après cette demi-journée d’inspiration et d’émotions1, d’arriver sous une lune lumineuse. J’ai de l’eau au niveau de la taille pour rejoindre le bateau. Comme je ne voulais pas être trop bousculé par la marée au réveil, je donne un petit coup de moteur pour m’éloigner, je mets l’ancre un peu avant le chenal, pour être tranquille pour la nuit. À 2h, extinction des feux. Au petit matin, 7 h30, réveil. Lancer le gaz pour le thé.

Continue reading
  1. TEDxBordeaux et moi, c’est une vieille histoire 

Un petit arguin bien sympa

Nous sommes à Claouey depuis vendredi en fin daprès midi.

Samedi matin, saut au marché pour avitaillement et au supermarché (😱 la foule !) pour l’eau en bouteilles et les bières.

Pas de speed le samedi matin : le bateau nous attend vers 11:30.

Le ciel est bien chargé et le vent moyen mais suffisant. Direction Arguin.

Arrivée à marée basse. Une petite aide du moteur pour faire face au vent et au reliquat de courant. Pour finir beachés face au vent au fond dans la conche. On est peut être 10 bateaux max.

Continue reading

RV à Claouey pour la reprise en pinasse à voile

Samedi. Rv dans l’après midi pour la première sortie de la saison sur Bleu 2 Mer. Avitaillement au marché des Capucins avant de prendre la route pour le Ferret. Et avec ce beau temps, une route bien chargée. Près de deux heures pour arriver à Claouey 😡. Heureusement dans l’embouteillage qui roule au pas depuis Arès, je m’occupe en accumulant des points sur Duolingo, pour mon 28e jour d’apprentissage de la langue Brésilienne 🇧🇷 et le temps passe vite. Pause à la villa familiale de Claouey avant de rallier le bateau au Ferret qui est toujours échoué. Timing parfait, le temps de l’armer pour la navigation, et mon casse croûte.

Continue reading

10h sur l’eau avec Guillaume, jamais eu un vent aussi pourri !

La marée est bien avancée quand nous arrivons au bateau ce dimanche dans la matinée. La prévision météo n’est pas terrible, avec une couverture nuageuse assez présente mais surtout un vent de secteur est à sud, variant de 0 à 10 nds dans les « rafales » épisodiques.
J’ai récupéré mon aviron, oublié à la dernière marée (merci la Bertin family et surtout Doug, pour l’avoir récupéré et mis en sécurité). Je peux aller au bateau sur la nouvelle planche-annexe Dufour vintage et préparer le bateau tandisque mon équipier m’attend sur la plage.

Continue reading

Les dimanches se suivent et…

Où l’on voit que j’ai le temps, entre midi et deux, pour quitter Claouey

Aujourd’hui, c’est le 8 mai, jour anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie1. L’Iboga est toujours là où je l’avais laissé hier, devant le club nautique. La matinée s’est passée tranquillement tandis que la marée finissait de monter. J’arrive à la fin du créneau de départ.

J’embarque seul pour un programme indéterminé. Mon seul engagement est un RV avec Christian et Mayan au Red Store ce soir (« pas trop tard »).

Moins de deux heures plus tard, je longe les parcs du Ferret et je prends (après plusieurs tentatives) un corps mort dans la « conche d’Hortense ». Dans 1m d’eau. On est à mi-marée descendante. Je suis là pour un moment. Casse-croûte. Visite à terre voir si les amis Olivier et Corine sont chez eux, aux 44. Personne. Retour à bord pour une grosse session de lecture au soleil.

Continue reading
  1. Que célèbre-t-on le 8 mai ? (Géo) 

Ne pas trop en faire pour la fête du travail

Une escalumade généralisée recouvre le bassin. Pas très engageant. Mais on connaît son bassin : ça ne va pas durer. L’Iboga est toujours là où on l’a laissé samedi soir. Départ sous voiles vers 10h, avec le descendant et une hauteur d’eau (par rapport au zéro des cartes) de 2m, soit 60 cm en vrai. Il y a un petit ouest-qui va tourner sud ouest puis sud-sud ouest. La route se retrouve face au vent à partir de Piquey. Incursions profondes dans les zones de corps mort, tant qu’il n’y a pas trop de monde.

Continue reading

Excursion à Arès

Ce samedi, dernier jour d’avril-ne-te-découvre-pas-d’un-fil, embarquement début d’après midi avec Manou. Utilisation de la nouvelle annexe Dufour parce que la marée a peut être déjà 4h de montant et je ne suis pas chaud pour nager. Manœuvre d’embarquement à la plage puis départ sous voiles. Vent nord-ouest une dizaine de nœuds. Cap au nord, destination… la villa familiale de Claouey. La seule fantaisie, c’est à partir de la balise A0 : je dirige l’Iboga dans l’estey de Graveyron, qui remonte jusqu’à Arès. Quand ça touche, volte face et excursion au dessus des prés salés.

Continue reading

Escale en pays Pirelon

Ce « lundi de Pâques », nous sommes attendus à déjeuner à l’Aiguillon, ancien quartier des pêcheurs d’Arcachon, à la frontière avec la Teste.

Jean-Yves me dépose au bateau d’un aller-retour de cette pirogue ludique, la « pyla » (vas comprendre) qui anime les invités de Sylvosa. Je prépare le bateau, ça va vite vu qu’on avait tout laissé armé dimanche soir. Puis je fais des 8 dans l’estey devant la plage (qu’on peut voir en zoomant dans la version interactive de la Trace) en attendant que l’équipage se concentre pour embarquer. L’équipage : Laurent, Jean-Yves et Manou. Départ de Claouey avec le descendant, 3h après la PM du matin, il est 10:30.

On s’est donné 2h30-3h max pour faire la route, en fonction du courant descendant, donc portant jusqu’à Graouère, contre dans le chenal de l’île, portant à nouveau dans Mapoutchet puis Cousse, et enfin travers/contre pour contourner le port et remonter la Canalette jusqu’à l’Aiguillon. Mais le vent de NW assez soutenu nous permet de faire la route en 2h.

L’équipage se prépare à débarquer
Continue reading