680 Connexion 50-50

Attention, chronique en vrac.
Cette édition, le Champion en Titre avait choisi d’apporter son expertise à un camarade. Bonaire n’était donc pas sur la ligne. La ligne justement : une belle salade de bordés à la bouée au vent !
Suite à un départ derrière toute la flotte, je n’ai vu que des tableaux arrière jusqu’à l’arrivée. Et certains tableaux arrières je ne les ai même pas vus tellement ils étaient devant ! À l’arrivée, il y avait 3 4 bateaux devant l’Iboga et 3 derrière (dont un solitaire, non inscrit).
En arrière de la flotte, un passage hardi entre bancot et les parcs, tandis que la flotte contournait prudemment le bancot, a permis à l’Iboga de regagner 2 places qui ne lui furent plus disputées.
La remontée du chenal de l’île restera une session de four à chaleur tournante où le seul vent était celui produit par le courant ; autant dire que les spis étaient collés à l’étai ou peu s’en faut. Encore heureux que j’avais réparé samedi le tangon de spi, coincé par le sel et oxyde d’aluminium depuis deux ans !
Cependant, à part cet épisode, pour une journée annoncée pétole, il y a eu quand même plusieurs séquences ventées ; suffisamment pour faire marcher nos bateaux. Mapoutchet et le dernier segment de Teychan, dans un petit 3 je dirais, et, toujours dans le désordre, entre le départ et la bouée 14 avec le courant (merci le Comité pour avoir choisi ce parcours) face à un petit 2 bft qui se cherchait au début, on peut naviguer. Le 2 bft qui s’est maintenu pour le chenal de Piquey, en faiblissant.

Continue reading

Les vire-vire de Claouey, nouveau programme, nouveau parcours

Bernard J. Lamarque nous prie d’insérer :

Après quelque temps d’arrêt du fait de marées insuffisantes, le Vire-Vire est reparti.
Un nouveau rassemblement est prévu samedi prochain (voir l’Agenda de l’Iboga pour toutes les dates planifiées).
Il est ouvert à tous les bateaux à voile, y compris cette fois aux dériveurs.
J’espère que vous serez nombreux pour y participer.

Continue reading

À la place du petit tour, 2 tours de l’île sinon, rien

En route du #capferret vers l'autre coté de l'eau.  Le soleil cogne dur. 8nds W/NW. #priorités

L’Iboga était fin prêt pour le petit tour — Cousse, Mapoutchet, Girouasse, Courant, teychan — organisé par l’association des Jouët 680, quand j’ai reçu le SMS d’annulation : prévisions météo mauvaises et sans vent. Pourtant la journée avait bien commencé ; au bateau à 13:00, assez d’eau pour partir et courant porteur et même un peu de vent et un beau soleil bien chaud, pour rejoindre la flotte devant Arcachon. De dépit, je suis allé m’installer pour la dernière heure de montant et la 1e de descendant, tout près des cabanes tchanquées (la carte de cette saga nautique). 3 bateaux au mouillage, seul désagrément, les meutes de jetskis « école » amenés là par leurs guides…

Aux Tchanquées, les #nndd

Bref. C’est là que, casse croûte consommé, installé au soleil avec mon livre, je vois arriver 3 #nndd : La Bulle, Estouki, Pilpouz, en route pour Afrique où ils se sont donné RV. Je les invite au café et voilà les 4 bateaux flottant doucement, leurs skippers respectifs dans l’eau jusqu’à la taille, échangeant des histoires de voileux, bien sûr. Continue reading

680 connexion 2011 et RV de nuit à #secretbeach

Pour la 680, on s’en est vu. L’Iboga a passé la ligne à 17:58 ; 2 mn avant la fermeture !

Vous verrez la trace de notre bataille le long des corps morts.

680 connexion : tricoter jusqu'à la 15

La Bulle a un peu taquiné le peloton de tête, les premiers temps, jusqu’à Eyrac ou Thiers, non ?

Pour nous, il n’y a plus eu de régate 680 à partir de la Chapelle, quand Petit Pacha et Galip se sont embrouillés, derrière nous. C’étaient les seuls qui nous menaçaient. Par la suite, nous avons régaté contre les First 211 et 21.7, un Bjet et un Microsail. Les First et le Bjet sont arrivés 5 mn devant nous, ce qui est pas mal je trouve étant donnée leur meilleure remontée au vent. Le Microsail, nous ne l’avons pas laissé passer au travers dans Mapouchet, régate oblige.

Ce qui a fait la différence ? Pour ce qui s’est passé sur les autres 680, je ne sais pas. À bord de l’Iboga : Continue reading

À bord du Pdt-Pierre-Mallet, non-régate de l’Herbe

Encore une Chronique d’Outre Bord. Ce samedi 20 août, nous avions été recrutés, @altaide_jf, @valvert et moi comme équipiers sur le bac à voile Pdt-Pierre-Mallet. Car savez-vous ? Le Bosco Jacky et non seulement un chef de bord émérite, mais aussi le meilleur commercial de la Boutique du Pdt-Pierre-Mallet (d’excellent rapport qualité/prix) et surtout un grand recruteur d’adhérents et d’équipiers. Le Team Building n’a aucun secret pour lui.

Continue reading