Catégories
Histoires

Quand Auguste Lalesque contestait la victoire de Léon Lesca aux élections cantonales (de 1874)

Rapports et délibérations - Gironde, Conseil général
Source : Bibliothèque nationale de France
A la faveur d’une sérendipité généalogique, je tombe sur ce recueil des « Rapports et délibérations du Conseil général de la Gironde ». Extrait :

« Messieurs, votre 3e bureau s’est livré à l’examen des opérations électorales dans le canton de La Teste avec d’autant plus de soin et d’attention scrupuleuse, que l’écart est peu considérable dans le nombre des voix obtenues par les deux candidats et que cette élection a donné lieu à des protestations. En effet, le nombre des électeurs inscrits dans le canton est de 3,060. Celui des votants 2,323, sur lesquels 2,308 ont été comptés dans le recensement et 15 annulés. Sur les 2,308 suffrages exprimés, M. Léon Lesca en a obtenu 1,162 et M. Lalesque 1,142. La différence en faveur de M. Lesca est donc de 20 voix. Votre troisième bureau a passé successivement en revue tous les griefs reprochés à cette élection dans diverses protestations, dont la principale et la plus complète émane de M. Lalesque lui-même. »

François Auguste Lalesque, (1804 – 1891) était médecin à La Teste, puis à partir de 1855, il ouvre un cabinet à Arcachon (bien qu’il ait été un ardent adversaire de la création de la commune d’Arcachon).
Maire de la Teste de Buch de 1870 à 1874 puis de 1876 à 1878, juge de paix, vice-président du Conseil général de la Gironde (source Sociétés savantes de France)

Catégories
Histoires

Soutenez l’initiative pour la sauvegarde du musée aquarium d’Arcachon

L’argumentaire et la pétition sur https://www.sauvonslemuseeaquarium.org/

Fernand Lalesque*, alors Président de la Société scientifique d’Arcachon publie une brochure sur « les ressources de la station zoologique d’Arcachon », en 1900. On y apprend l’origine de cet équipement scientifique privé, généreux et rapidement indispensable aux progrès de la science.

Je garde de mes visites au musée et à l’aquarium un souvenir très vivace. Ca a dû être pour beaucoup de générations d’arcachonnais, comme ce le fut pour moi, le premier contact avec la zoologie, la vie sous marine, l’histoire d’Arcachon… Les tortues de mer, les congres dans le bassin de l’escalier qui mène au sous-sol, la salle des objets anciens, lumineuse au sortir du glauque aquatium…

Ne ratez pas le très beau reportage photo de Marion, de « du côté du Teich »

On me dit qu’il existe un projet de déménagement des activités scientifiques qui impliquerait / entrainerait le remplacement du bâtiment du musée aquarium.

Catégories
Politique

La forêt de La Teste, "Patrimoine de l’Unesco" ?

La forêt de La Teste, « Patrimoine de l’Unesco » ? C’est en rebondissant sur cette rumeur que TV7 avant envoyé sa reportrice, Anouchka, s’informer sur le terrain. Très agréable, cette session d’interview en forêt usagère de la-Teste-de-Buch organisée à l’arrache. Le beau temps, la douceur et la lumière de fin d’après-midi étaient de la partie.

Bien sûr, comme chaque fois on aimerait faire partager à la journaliste tout son amour de cette forêt, tous les projets que l’on tente de faire émerger, une vision d’avenir harmonieuse et positive. Mais le format TV s’impose et, d’une heure d’entretien, 110 secondes restent, lacunaires et assez approximatives1, jamais tout à fait centrées sur ce qui est important à nos yeux.

C’est bête, après coup, j’ai regretté qu’Anouchka ne m’interroge pas sur cette initiative de classement UNESCO, cette manoeuvre désespérée des promoteurs du status-quo stérile, sortie du béret fumant d’un anachronique adversaire du Présent, terrifié devant la réalité d’un statut usager obsolète, désuet et finalement immoral, à moins que ce ne soit de la cervelle manipulatrice de quelque spécialiste de l’agit-prop en mal de Cause pour régénérer sa capacité de nuisance.


  1. quelques approximations :
    – usagère, pas « domaniale », la forêt
    – 3600 ha, pas 6000 (sur les 8000 ha du massif testerin site classé)
    – les règles des droits d’usage sont « un peu » plus précises que ça
     

Catégories
Histoires

Le grand Baron de La Teste de Buch

Quand le Docteur Auguste Lalesque effectua ses fouilles au lieu dit « le grand Baron », quelques centaines de mètres au sud du vieux cimetière de La Teste, il ne se doutait pas que, plus d’une centaine d’années plus tard, il passionnerait ses descendants. Même si le site est aujourd’hui traversé par la nouvelle route qui relie La Teste à son emblématique dune du Pilat[1], il demeure dans les espris et les coeurs des successeurs du Docteur l’un des lieux où s’écrivirent, outre les pages de l’histoire de leur famille, les pages de l’Histoire du pays de Buch.