Catégories
e-business

Séoul, Corée — “Donuimun Gate”, une restauration 3D à visiter en réalité augmenté et virtuelle

Détruite en 1915 durant l’occupation japonaise, la “porte de l’ouest” de l’enceinte fortifiée de Séoul (🇰🇷) était située sur ce qui est devenu un carrefour routier très fréquenté ; impossible aujourd’hui de la restaurer.

Jusqu’à ce que le numérique rende possible une restauration… virtuelle.

Ainsi, en étudiant l’iconographie, les photos d’époque de l’ouvrage et les vestiges des autres édifices de la ville, la porte et le site environnant ont été précisément reconstitués en 3D.

Une source iconographique ancienne de la Domuinum Gate de Séoul
Une source iconographique ancienne de la Domuinum Gate de Séoul
Catégories
e-business

Numérique et musées d’hier à demain matin – une brève histoire

Le numérique a pris une place importante dans la conception des expositions ; une place qui s’est amplifiée avec la crise sanitaire de 2020… Une place qui a aussi donné lieu à de nombreux débats. D’un statut de technique utile pour documenter la fonction de conservation des collections (bases de données, catalogage, numérisation, gestion…) le numérique est désormais considéré comme un moyen de médiation offrant de nombreuses possibilités. Les visites virtuelles par exemple offrent la possibilité de garder un lien avec les publics, et peuvent amener à réfléchir sur un continuum de visite préparant ou prolongeant l’expérience in situ, une perspective transmédia particulièrement pertinente sur ce sujet.

Catégories
e-business

Le projet que je lancerai quand j’aurai le temps

Ceci est un appel du pied.
Périmètre : on va rester dans le domaine du numérique, zone de confort.

L’idée c’est que chacun de nous, on peut avoir dans sa todo liste, sur un post-it® ou seulement dans sa tête une idée de service, de produit, d’application, de solution à un problème concret de tous les jours… que ce soit un truc dans le metavers ou simplement sur le web, une extension pour navigateurs ou une app mobile, du sans contact ou du tactile, une machine ou un machin, du transmedia storytelling ou un outil back office B2B, un bot, une IA, un smart contract… Ce genre d’idée qui nous fait dire : « dès que j’ai le temps, je développe cette idée, si ça se trouve c’est l’idée du siècle et ça serait dommage de ne pas juste vérifier, en cas… » Et ce qu’il se passe, c’est que :
– soit on ne trouve jamais le temps
– soit on n’a pas la compétence-clé pour juste commencer à passer de l’idée au POC (preuve de concept) ou au proto à faire tester au marché
– soit pas d’argent de toutes façons à y consacrer

Catégories
e-business

La réalité augmentée low-tech

Connaissez-vous, en Serbie, la forteresse de Kruševac et son histoire mouvementée, depuis le 14e siècle ?
Moi non plus.

J’ai découvert son existence sur le post Linkedin d’un spécialiste de réalité augmentée, qui montre cet astucieux dispositif de — littéralement — réalité augmentée sans la moindre électronique.

Le donjon de la forteresse de Kruševac.
Par CrniBombarder!!! — Travail personnel, CC BY-SA 3.0
Catégories
e-business

Viscosité des besoins dans un monde digital exponentiel (ou pas)

Ayant participé à la diffusion de plusieurs générations de technologies interactives — qu’on va appeler aujourd’hui « le digital » — je peux témoigner que les besoins et les modes d’appropriation des utilisateurs présentent une remarquable stabilité.

Je découvre aujourd’hui ce schéma qui représente bien cette idée de stabilité dans les besoins, de progression lente, de « visquosité », dans les usages tandis que dans la dynamique de la loi de Moore, maintenant devenue exponentielle (dans un monde aux ressources finies, mais c’est un autre sujet), la technologie nous échappe.

Catégories
e-business

Faire Culture avec un manège ? Le flying theather

Attraction plébiscitée par les visiteurs de parcs d’attraction, un « Cinéma vertical » ou « cinéma volant » représente une opportunité pour l’attractivité d’un équipement de culture (scientifique ou non) autant qu’un défi quand on envisage le coût d’investissement d’un tel équipement.

Vingt ans d’expérience multisensorielle immersive

Le premier Flying Theater a été conçu pour le parc Disney California Adventure en 2001, sous le nom Soarin ‘over California. Le principe innovant est une évolution des simulateurs de vol et des cinémas géode : on installe les spectateurs dans une nacelle articulée qui va être mécaniquement déplacée devant un écran concave, donnant l’impression d’une immersion, d’un vol, dans le film projeté d’une durée de 4 à 6 mn.

Catégories
e-business

Affordance ou mode d’emploi : l’impossible arbitrage ?

Alors que j’étais en charge du Service Design et du Customer Success de Linguali, entre autres casquettes que porte un cofondateur, j’ai tenté de concevoir les interfaces utilisateur les plus simples possibles. Et de les améliorer, vers toujours plus de simplicité, grâce aux retours d’utilisateurs.

Mon objectif : l’affordance.
Affordance, définition : « la caractéristique d’un objet ou d’un environnement qui suggère à son utilisateur son mode d’usage ou autre pratique » (Wikipedia)

Malgré cette recherche, je n’ai jamais été dispensé d’écrire des mode d’emplois, schématiser des « premiers pas avec », produire des vidéos tutoriel. En essayant de ne pas compliquer ce qui était censé être déjà très simple. Alors j’ai essayé de faire les meilleurs mode d’emploi possible pour des produits qui idéalement devraient ne pas avoir besoin de mode d’emploi.

Catégories
e-business

« Savoir + », l’angle mort de la médiation dans les dispositifs numérique culturels

#résumé
En matière d’expérience de visite d’une expo, le numérique permet plusieurs scénarios pour proposer au visiteur de collecter des contenus, ses coup de coeur ou l’équivalent de marque-pages, afin d’y accéder à son aise après la visite. Même si cela n’est pas leur vocation première, les dispositifs post-visite permettent de valoriser au mieux les contenus scientifiques et culturels avancés, couramment relégués au « niveau 2 » des dispositifs in-situ.

Catégories
Politique

Vous avez dit transformation numérique ?

Ce printemps 2020, l’administration locale de l’environnement — DREAL Aquitaine — avait besoin de consulter le public à propos d’une demande de dérogation au code de l’environnement déposée par une association de protection de la nature.

J’ai écrit par ailleurs ce que je pensais de cette demande de dérogation.

Je n’ai pas encore partagé mon sursaut d’étonnement en découvrant l’écran — l’épreuve — qu’il fallait être capable de surmonter pour accéder au formulaire de dépôt d’avis.

Catégories
e-business

[témoignage] Premiers pas chez la néobanque Shine

Quand j’ai créé BX France SARL, en 2004, j’avais fait le choix d’une banque simple, aux services simples mais peu couteux pour les entreprises : la banque postale. Ce que j’ai toujours apprécié à la banque postale, c’était la proximité et le nombre de bureaux (de Poste) et la possibilité de déposer des chèques dans n’importe quelle boîte à lettres grâce aux enveloppes T fournies gratuitement à la demande. Ce que j’ai progressivement de moins en moins supporté ce sont les empillements de frais — « commissions de mouvement » et « frais de tenue de compte » surtout — qui rendent un compte peu actif finalement coûteux. Autre défaut qui est devenu irritant : le prix demandé pour avoir la banque en ligne. Ce qui devrait être un service de base est encore facturé par cette « banque » plus de 150€ par an !

De belles promesses sur internet pour une pseudo banque pour PME : la banque postale