Boudins : 0 – Barge : 1

Ça prend la forme d’un score. Comme un score de Rugby 🏉 qui verrait Lège-Cap-Ferret s’imposer au stade Sesostris et monter en 2e division à la saison prochaine. Parce que c’est au stade que j’ai rencontré l’une des 2 infos importantes qui ont débloqué la situation. Mais n’anticipons pas.

État des lieux #galere2017 #iboga680

A post shared by François-Xavier Bodin (@fxbodin) on

Nous avons laissé l’Iboga échoué haut sur la plage « interdite » de la Pointe depuis plus d’1 semaine. Au pointage de dimanche, fin d’après midi, la situation ne s’est pas aggravée. Il y a même quelque chose de mieux : j’ai un Projet de renflouement populaire, solidaire et manuel.
Continue reading

Projet de renflouement populaire, solidaire et manuel – vous en êtes ?

Voici 8 jours que le bateau est échoué à la pointe du Ferret, c’est ma #galere2017.

Pour le moment, aucune solution précise n’a pu être trouvée, commerciale ou non commerciale, mais mécanique 🚜. Je continue à chercher de ce côté. Bon, le plus grand danger que court le bateau, c’est le pillage. En effet la marée n’est pas une menace jusqu’au 26 avril.

Pendant ce temps, les amis Jean-louis et Cecile se creusent la tête pour trouver une solution. M’appellent, discussion, idée 1, idée 2, idée 3… au lieu d’obecter, « oui et… »

Et ça donne une nouvelle idée ! Une idée traditionnelle, populaire, solidaire et économique. Voilà l’idée :
Continue reading

Iboga à la Pointe ! — #galere2017

Vendredi 31 mars, vers 10:00 coup de fil de la Gendarmerie Maritime : mon bateau est signalé échoué, sans mouillage, sur la plage de la pointe du Cap Ferret ! Les gendarmes ont été averti peu avant par les services techniques de la Ville. Je me procure immédiatement un mouillage de remplacement (emprunté au Nephtys de Renaud, à Claouey) et je me rends sur site, où j’ai pu faire les constatations suivantes :

  • le bateau est échoué au niveau de la laisse de haute mer ;
  • le mouillage du bateau a été tranché à quelques centimètres du chaumard, le bout ne présente aucun signe d’usure ;
  • la coque est grattée, principalement sur le flanc tribord ;
  • l’échelle de bain rivetée manque au tableau arrière ;
  • je ne constate pas d’autres dommages visibles, sous toutes réserves.

Comment le bateau est-il arrivé là ?

Mise à jour du 10 avril

Untitled

Continue reading

Bernaches Party

Ce point météo sera confirmé en tous points de cette belle marée ornithologique.

13:30 l’Iboga barré par Fred appareille au moteur tandis que Eric, l’autre équipier du jour, retire le taud de la GV.

GV hissée, moteur relevé, Eric a pris la barre. Travers au vent et au chenal. Continue reading

Derniers sur l’eau

si vous passez dans le coin…

A photo posted by François-Xavier Bodin (@fxbodin) on

Avec Manou mon équipière titulaire.
Arrivés direct de Bx avec léger casse croute.
C’est la PM. Embarquement avec l’annexe.
Petit coef de 39. Petit vent force 2 fraichissant 3 au sud, secteur E-NE.
Traversée vers le Pyla, puis descente le long du banc. Tout ça au portant courant porteur. On se traine un peu, et puis la voile cache le soleil juste un peu trop parce qu’il ne fait pas chaud à l’ombre.
Mouillage au Petit-Nice. Continue reading

Ferret – croissants – Moulleau – Arguin et retour

C’est juste après le dîner pour l’anniversaire (22 ans !) d’Alice. Il est minuit. Je reste au bateau pour la nuit.

Au petit matin. Pluie. Grasse mate.

C’est 2h après la pleine mer. La pluie est finie. Je descends à terre (merci mon voisin de me prendre avec ton bateau à moteur, tu m’évites une opération scabreuse et le speed de l’échouement) je descends donc chercher mon pain et de quoi manger à midi.

Embarquement et cap travers au chenal. Portant. Traversée des bancs de sable. Mais il est encore tôt et à ce rythme, je serai arrivé avant d’avoir fait de la voile… Donc je remonte contre courant au près, le long du Moulleau. Jusqu’aux Arbousiers. Là il n’y a plus d’eau. Il est temps de descendre.

Écrire une légende #iboga680

A video posted by François-Xavier Bodin (@fxbodin) on


Continue reading

Nuit à bord, Arcachon, automne, soleil

Un bon résumé de la journée dans le titre…

La nuit à bord après une soirée parfaite qui nous a conduit d’une super baignade dans les vagues à la terrasse de l’Escale avant de rallier notre résidence flottante et secondaire qui nous attendait dans 60 cm d’eau. La nuit un peu hachée quand même, la faute à ces drisses dans le mât qui tinguent-tinguent sans relâche, et à la situation de la marée haute durant la nuit donc un peu de mouvement. La pluie annoncée vers 8h du mat. Copieuse me dit Manou. Moi, je continuais par une grasse mat jusqu’à 10h.

Après le thé, et sous la pluie revenue, le débarquement de mon équipière qui avait son programme à terre.

Sous un ciel chargé, vent de N-NW, un ris dans la GV pour ne pas être bousculé par les risées à 18nds, cap sur Arcachon.
DSC_1046 Continue reading

RV au Pelourdey

Ce samedi ensoleillé et encore assez chaud pour se mettre à l’eau sans réfléchir, c’est la PM à 11h54, un coef 32 qui permet d’envisager d’être au bateau à 09:00 et retour à 15:00 max.
Une marée exceptionnelle cependant, avec la participation d’Alice, juste de passage sur son bassin natal entre un retour de 6 mois à Mombai et une dernière rentrée à Villeurbane. Une semaine à Piquey pour atténuer le choc.

Continue reading

Festivoiles 2016 et 2 marées sur l’Iboga

Samedi, c’est Festivoiles ! À Claouey, la fête traditionnelle inventée de toutes pièces en 1998 par une bande de pinasseyres réfugiés au Vieux-Logis. Depuis, la fête, organisée par le club nautique de Claouey, est devenue récurrente. Donc cette année, les Festivoiles se résument — et c’est déjà très bien — à une régate de pinasses à voile, de monotypes et de canots mixes/bacs à voile, à la pleine mer de fin d’après midi, et une buvette. Bref ce samedi, je suis engagé à l’amure de Bleu de Mer.

Continue reading