La croisière de Balao : Corse-Baléares-Marseille

Nous avions laissé Balao et son équipage, en 1991, à Ajaccio

« Après avoir visité une partie de l’île, nous repartons vers Propriano où, là aussi, nous aurons une place au port. Mais 2 jours après, nous mouillerons dans de petites criques pour échapper aux premiers scooters des mers.

Et si nous allions voir nos amis aux Baléares ?

Nous sommes début juillet. La météo est clémente ? C’est OK : nous continuons notre « pèlerinage ».

Continue reading

Iboga aux 16 heures d’Arcachon 2007

J’en entends d’ici des qui interloquent : mais… pourquoi il dit « 16 heures » ? Euh, c’est « les 18 heures d’Arcachon », non ?

On se calme… j’explique :

Patrice à la barre, fx à l'écoute de spi
Patrice à la barre, fx à l’écoute de spi
Photo : Benoît Chochon

En fait, l’Iboga n’a couru que 16 heures car j’ai choisi de « décrocher » à 09:00. Décrocher, oui, je veux dire « lever l’ancre qui nous empêchait de reculer devant le Ferret depuis 7 heure du matin », privilégiant le confort de la journée à venir à un hypothétique gain de quelques miles supplémentaires. Pour être clair, je suis allé prendre mon corps mort tant qu’il était encore en eau plutôt que de rester jusqu’à la fin en course et alors obligé d’attendre le soir pour ranger le bateau. Bon, tant mieux pour le reste de la flotte : le vent s’est levé entre 10:00 et 11:00, lui permettant effectivement de grignoter quelques miles supplémentaires. Continue reading

La croisière de Balao

Jean-Jacques cherchait un nouveau Jouët 680.

Curieux comme je suis, des histoires et portraits de notre petit croiseur, j’ai cherché à en savoir plus sur son précédent Jouët. Balao avait été vendu à Port-Bail (Cotentin), après une croisière à Marseille via la Garonne… m’explique Jean-Jacques. Un témoignage qui montre la voie à ceux qui trouvent que le Bassin est un peu petit, finalement.

Continue reading