Ça fait du bien

Sous ce titre, qui en constitue d’ailleurs l’intégralité des paroles, se cache un clip musical relativement déjanté donc joussif. Ceci justifiant sans doute cela. Le comédien – interprète, Antonin, sous la conduite de Victoria Lafaurie, se met en scène dans cette fameuse propriété de la pointe du Cap Ferret, citadelle moëlonnée en première ligne des assauts de l’inlassable érosion côtière. Jusque là, pas de quoi fouetter un jetsetteur mal réveillé avec des ajoncs.

Continue reading

Arcachon, Afrique, Toulinguet

Départ à 11:00 du Mimbeau après une nuit tranquille et les croissants.
Vent d’est 4 bft, parfait. On est parti pour une journée d’été encore.

En revenant des croissants… (clic pour voir d’autres photos de la journée)

Lauren et Léo, nous leur avons donné RV à Eyrac, puis déplacé à la Chapelle faute de vent.
Toujours pas de vent. Moteur. Afrique au début de l’estey. C’est la PM.
Baignade, passage du Cloud Strider, casse croûte. Sieste.
Sieste.
Vers 17:00, les bateaux commencent à quitter la zone, la marée baisse
Iboga vent arrière vers les passes. Au travers d’un champ de caouènes : main sur la drisse de dérive qui fonctionne plusieurs fois.
Toulinguet again. Atterrissage sous voile foireux, foireux 2. Affalage et moteur : voilà. Ancre à terre.
Il est plus que temps de redescendre en température !
Puis exploration pour les uns, sieste sur la plage pour un autre et convalescence en fond de cabine pour la 4e (insolation ? 1 piña colada de trop hier soir aux 44 ?)
Le boucan des jetskis !!! Je n’en peux plus.
Mais avec le montant, le ressac. Et le vent a tourné Est-NE 4 bft. Départ sous voile (foireux, pas de chance aujourd’hui; les habitudes reviennent comme des retours de manivelles : douloureusement). Retour sur un bord de près unique avec le jus. Entrée dans l’escoure du phare sous génois seul qui tracte le bateau jusqu’à (presque) le corps mort.

Continue reading

Aïe l’hélice !

Pas de GPS à bord pour cette rapide navigation qui a mené l’Iboga de son corps mort au mouillage forain à Claouey.

C’était une chaude fin d’après midi, la marée montait depuis près de 3 heures, Le bateau juste flottant était prêt à partir, quand ont embarqué Nathalie (1e sortie à bord de l’Iboga), Célina (la même Célina que celle de cette sortie de 2011) et Hervé (le même Hervé que celui de la sortie du 25 juillet dernier).

Le but de la sortie, c’est de monter le bateau à Claouey pour pouvoir en disposer demain dimanche matin.

En à peine plus d’une heure, dans un vent NW soutenu, la destination est atteinte. Continue reading

Atterrissage d’urgence plage du Centre au Ferret

Photo Pierre "Suncap"

Photo Pierre « Suncap »

Lundi, la plage du Centre, heureusement déserte à cette heure là a été le terrain — c’est bien le terme — d’atterrissage d’un bien inhabituel véhicule. Véhicule ? Un navire ? non, plutôt… un avion !

Vu les photos, il devait être marée haute au moment du sinistre, autrement on suppose que le pilote aurait préféré se poser sur le sable dur de la grève, plutôt que sur le sable mou de la plage…

Sans plus de détails que je n’ai pas à cette heure, le témoignage de l’envoyé spécial des Chroniques, résident au Ferret, Pierre alias « Suncap » : Continue reading

Encore une nuit à Arguin !

Encore quelques mn de soleil sur la côte
Et bien voilà cette nuitée a été conforme à ce que l’on pouvait en attendre. Finalement nous n’avons pas retrouvé de camarades #NNDD ou apparentés puisque chacun de ceux qui étaient sur l’eau avaient qui un programme, qui une réalité météo peu propice aux déplacements à la demande. Entendre : avec ce courant pas très faible contrairement au vent, pas évident d’aller où l’on veut quand on veut. C’est ainsi que de mobile en VHF, j’ai pu avoir un contact avec le vaillant Lolo de Bonaire, qui a fini échoué à Afrique après son courageux appareillage matinal, et en fin de journée, croisant devant le Moulleau, le sémillant patron du Sun 2000 Mouille-Col ; dialogue : « — mais pourquoi moi j’ai du vent et pas toi ? — C’est que je suis à la cape Jean-Louis — Ah, je comprends… »

Continue reading

Le blog du Cap Ferret fait peau neuve !

Le relooking du Blog du Cap Ferret - en ligne depuis 2005

Le relooking du Blog du Cap Ferret – en ligne depuis 2005

Le blog du Cap Ferret, l’un des plus anciens médias internet sur le bassin d’Arcachon1 a été mis en ligne en juin 2005, destiné (je cite) : Continue reading


  1. rendons hommage aussi à la collection des cartes postales de Noël Courtaigne, au site (statique) sur la pinasse, de l’ami Franck ou au formidable SanctuArcoa de l’ami Mathieu, de la première génération de sites et blogs sur le bassin 

Un WE #nndd Claouey – Claouey – Ferret

WE #nndd 3-4/09/2011Faut pas laisser croire que la voile, c’est toujours le speed de la marée qui baisse et menace la journée d’un échouage intempestif1. Par exemple, ce samedi, c’est PM à 10 heures environs. Vous vous souvenez que j’ai laissé le bateau assez haut perché sur la plage devant Sylvosa à Claouey, après les Festivoiles. Dans la semaine, il y a eu les grandes marées mais heureusement pas de mauvais temps. Donc la bateau est bien à sa place, flottant dans plus d’1m d’eau. J’ai donc le temps de faire un AR en voiture au Ferret pour y conduire la Volvo, navette auto assurée par François. Le bateau flotte encore à mon retour, c’est pas cool ?

Continue reading


  1. comme par ex. cette fois ci, celle là, celle là aussi… 

Du Grand-Banc à la bouée 1

Qu'est-ce qu'elles ont ces couleurs ? De rêve. Ah, ben... c'est vrai.Je suis sur le bateau depuis minuit, après avoir croisé un sanglier et un couple de chevreuils sur la route du Truc-Vert. Marée basse, lune pleine et lumineuse, vent d’est – suet soutenu et tiède.

Au matin, un coup de moteur pour aller profiter du soleil levant pendant le petit déj’ au mouillage dans le chenal. 09:00, décrochage. Le vent est encore assez fort pour évoluer sans contrainte à contre courant. La marée baisse depuis 3 heures pourtant. Cap au nord, vent de travers, passage sur le bancot, parcours du Courbey au près sur un bord tribord amure. Descente vers le Moulleau. Regard inhabituel pour moi. Traversée des bancs de Bernet à plusieurs reprises scarifiés par la dérive de l’Iboga. L’idée, c’est d’aller passer la basse mer de midi entre les bancs du Toulinguet. Mais à l’approche, le plaisir de faire marcher le bateau l’emporte et je zappe l’escale. Direction le grand sud : les Terribles Passes du Bassin d’Arcachon. Ce dimanche, elle n’ont rien de terrible, c’est pourquoi je m’autorise à suivre le chenal balisé jusqu’à la bouée 1, la dernière avant ATTARC : la bouée d’atterrissage.

Continue reading