Les photos marines de Béatrice Ringenbach

Béatrice Rigenbach à sa cabane

Béatrice Ringenbach à sa cabane

Béatrice Ringenbach photographie la nature du bassin, qu’elle aime, ses oiseaux, ses chevaux, ses bateaux et ses hommes. Quand elle n’est pas à sa cabane au bord de l’eau, à Grand-Piquey, elle emporte ses téléobjectifs sur les bateaux de marins qui ont la gentillesse de l’embarquer à l’occasion d’événements nautiques, pour capturer des étraves creusant la vague, des ciels découpés par des gréements traditionnels, des ponts luisants d’embruns, des envols de voiles…
Passionnée de voiles traditionnelles, elle a su se faire l’amie des pinasseyres, des barreurs et équipages de bacs à voiles et canots mixtes qui tolèrent sa présence au plus près des flottes aux départs de régate et aux bouées disputées, car tous savent que Béatrice saura tirer des images exceptionnelles de leurs évolutions.

Continue reading

Conditions variées et rares pour les 18 heures d’Arcachon 2011

Cette année, un équipage inédit aussi, dans sa composition. Sur la foi des prévisions météo qui annoncent des vents faibles, j’avais pris le parti d’un équipage léger. Nous serons 3 donc. Poste à bord négocié depuis l’édition 2010, Delphine. Depuis l’an dernier, cette équipière déjà qualifiée a surmultiplié son CV voile en embarquant régulièrement sur le 15m JI Tuiga (plan Fife 1909, 23m, 390 m2 de voile…) en Méditerranée. Et le bleu de l’équipage, recruté sur les quais de bordeaux, un vieux loup de mer, Frédéric. Autant le dire tout de suite : ça s’est super bien passé. Mais le vent plus présent que prévu a mis à rude épreuve la résistance de l’équipage et nous serons 4 pour les prochaines 18 heures.

La ligne de départ des 18 heures d'Arcachon à 17:07 - cherchez l'Iboga

La ligne de départ des 18 heures d’Arcachon à 17:07 – cherchez l’Iboga
Photo : Jacques Rouaux – www.vues-aeriennes-bordeaux.fr/2011/07/regate-18-heures-a…

Les autres spécificités météo de l’édition 2011. Continue reading