Les portugaises ensablées d’Arguin

Une marée qui commence tôt : 09:30 au bateau.
Bon vent, encore de l’est. Bizarre.
Après une volte devant les Américains, cap à Arguin.
Le banc a bien changé cet hiver : la conche habituelle est méconnaissable. Je pose le bateau dans l’estey ensablé, tandis que la marée continue de baisser.
Ensablé, ce n’est rien de le dire : peut être 2 hectares de parcs à huitre ont disparu sous 1,5 m de sable ! Seuls les pignots dépassent… Une grande partie des parcs restants sont recouverts d’une chape de moules. Chantiers à l’abandon… Apparemment, l’hiver n’a pas ménagé les parqueurs. Continue reading

Dernière de la saison, mais pas pour nous

track-21-aout-2015

À peine rentré de cette tournée en Catalogne qui nous a menée du Ferret au Ferret via Mézos (et cette soirée au Cayoc à Contis), les Pyrénées, Sarragosse, Poble Nou dans le delta de l’Ebre, Empuries, le marché de Figueres (le Jabugo de bellota !), l’escale chez les amis de Roses et enfin Bordeaux, en Combi VW (2 nuits sur 10 !)

Continue reading

Quand la fille du Texas, elle connait mieux la voile que le gars du Pays Basque

Extrait de la belle carte de Jean-Marie Bouchet, désormais disponible en ligne et géocodée (<a href=

clic) » width= »450″ height= »796″ class= »size-medium wp-image-4661″ /> Extrait de la belle carte de Jean-Marie Bouchet, désormais disponible en ligne et géocodée (clic)

Tout est dans le titre.

Heureusement qu’on allait pas à la baleine à Terre-Neuve !

Cette fois, pas de trace interactive : pas pensé à lancer le GPS. En plus pour faire un circuit routinier : Ferret – Pyla – Pilat – toucher du vent – Arguin, rentrer mouiller dans la conche – visite à pieds de l’autre côté du banc – casser la croûte en faisant le guide touristique – repartir vers le Ferret au près à travers les déferl… Ah, non : pas cette fois-ci. Là, on a eu du nordet1 jusqu’au bout, et même de l’Est. Du coup, le retour grand confort au portant sur un chenal paisible. Heureusement, le vent s’est un peu énervé sur la fin, je désespérait de faire sentir vraiment le bateau à mes invités du jour !
Continue reading


  1. Nordet : vent de Nord-Est 

Arguin 2015, première !

20150508

Pas mal de vent pour ce vendredi férié : Méteoconsult annonce 15-28nds ouest. Ils y sont presque. Du coup, l’Iboga est habillé court : GV à 1 ris et foc à l’avant.
Ejection dans le chenal. Portant rapide vers le Pyla, ça change de la dernière sortie avec Alice !
La marée baisse. Manou a envie de voir de grands paysages : cap sur Arguin. Pas retourné là bas depuis la saison 2013, à quoi ça ressemble maintenant ? J’ai bien une idée générale grâce aux photos aériennes des pilotes de Facebook ;) On verra en vrai une fois là bas. En attendant, grâce au rapide portant nous dévalons le Pyla et ses Villâs.
Le nouvel escalier de la Corniche. Bel ouvrage. Mais où est passée la cabane du ‘Ti Lolo ? Ses fameux accras de morue ? Ses Mojitos au pied de la dune ? Continue reading

Arguin côte ouest et pèlerinage aux Jacquets

C’est une marée brève mais intense que celle de ce dimanche. Un fort coefficient — marée d’équinoxe — un vent nordet peu soutenu, une température estivale. Tandis que j’établis les voiles, Manou mon équipière met le cap sur le Pyla. Mais la route, apparemment travers au courant, en réalité, c’est les passes. Même si on avait voulu aller jusqu’au Pyla, nous n’y serions pas arrivés sans moteur. Mais qu’importe, c’est une journée à se faire porter. Destination Toulinguet. À la hauteur de la pointe, un brin de causette avec Vincent et Eric qui reviennent de la pêche. Il y a du monde dans les passes. Il est bientôt midi. Trop de monde aussi au Toulinguet. Et pourquoi pas mouiller à la plage d’Arguin côté passes ? Normalement c’est pas recommandé, mais avec ce jus et encore 2 heures de descendant, l’eau est plate.
Nous ne sommes pas les seuls. Mais la côte ouest du banc est longue et il y a de la place pour tout le monde. Autre avantage : ne pas entendre le trafic motorisé de la passe, grâce au vent N-NE.
Pour ne pas être poussé à la côte, la technique est simple et éprouvée : l’ancre principale dans le lit du courant à 5 m de la plage ; une ancre secondaire frappée à l’avant (important, et non pas à l’arrière) amenée à la plage. Cette dernière sert de touline pour descendre à terre ou remonter à bord. Continue reading

Encore une nuit à Arguin !

Encore quelques mn de soleil sur la côte
Et bien voilà cette nuitée a été conforme à ce que l’on pouvait en attendre. Finalement nous n’avons pas retrouvé de camarades #NNDD ou apparentés puisque chacun de ceux qui étaient sur l’eau avaient qui un programme, qui une réalité météo peu propice aux déplacements à la demande. Entendre : avec ce courant pas très faible contrairement au vent, pas évident d’aller où l’on veut quand on veut. C’est ainsi que de mobile en VHF, j’ai pu avoir un contact avec le vaillant Lolo de Bonaire, qui a fini échoué à Afrique après son courageux appareillage matinal, et en fin de journée, croisant devant le Moulleau, le sémillant patron du Sun 2000 Mouille-Col ; dialogue : « — mais pourquoi moi j’ai du vent et pas toi ? — C’est que je suis à la cape Jean-Louis — Ah, je comprends… »

Continue reading