25 Jouët 680 sur la plage pour les 40 ans du Bateau Idéal du Bassin d’Arcachon

Prévue de longue date, annoncée à la conférence d’avril, cette concentration historique était organisée par Joël, de La Bulle, pour l’association des Jouët 680.

40 ans du Jouët 680

7h réveil en sursaut : ai je bien mis assez de mouillage en arrivant hier ? ouf oui. Retour au lit.

Matin calme à Claouey

A post shared by François-Xavier Bodin (@fxbodin) on

La journée se déroule en 3 phases, la première : Claouey – Gahignon

  • 8:45 route solo direction Gahignon : le RV des Jouët 680
  • prise d’un ris à Graouère (marque dans la trace)
  • affalage du génois dans Mapoutchet
  • croiser avec les copains
  • Passer la malette1 à James qui traverse d’Arcachon à Piquey
  • envoyer le petit foc et continuer à croiser devant Gahignon

2e phase : Gahignon – CVA

  • rejoindre la plage du CVA en flottille face au courant mais au portant
  • 22 Jouet alignés ! On me signale jusqu’à 24 ou 25 (selon les organisateurs) ; la liste, tirée du compte-rendu Officiel : Agaric – Baroudeur – Bonaire – la Bulle – Cool – Drop VIII – Émile Bourgadion – le Gaillard – Galerne – Galip – Genius – Hapchot – Helios – Iboga – LadyBird – Léon – Maxence – Micou- Patxi – Pitalugue – Phœnix – Pil’Ours – Solmat et… Mouille Col (notre cher cousin Sun 2000)
  • Bravo Joël, bravo l’asso des Jouet 680
  • de quoi parlent des propriétaires de Jouët 680 ? De dérive, carène, échelle de bains, de gouvernail, de moteurs (!!!)…
  • apéro à l’ombre du balcon du CVA, chants, casse croûte… tandis que la marée remonte
  • puis la flottille reflottant, s’égaye

Dernier salut avant de diverger – photo : Gisèle

3e phase : CVA – Ferret en 50 bords

Quant à moi : direction le Cap Ferret, sous génois de nouveau et toujours le ris. Pas très directe, la route : face au vent et face à 98 de coef !
Quand, crac ! casse la manille de palan de GV ! quelle merde, jamais vu une manille CASSER ! Penser à dégager toutes les manilles de cette sorte.

Le démâtage de Léon !
On me rapporte que pendant que ma manille se brisait inopinément, notre camarade de Jouët Gilles, sur « Léon », connaissait une sérieuse avarie : chute du mât suite à la rupture de l’étai ! Son équipière-épouse souffrait de contusions douloureuses.
La légendaire solidarité des Jouët jouait à plein puisque Patrice, de Hapchot, est monté à bord pour aider Gilles ; et Roger, de Cool, partageait ses outils et des médicaments.

Quelques virement de bord plus tard, renvoi du ris : pas assez de puissance.
Pénible, le verrou entre la NO6 (latérale babord entrée de Mapoutchet) et la NO4 (cardinale sud d’Afrique), j’y passe bien une heure, pendant qu’un Surprise m’énerve en se dégageant ; le voilà à mi longueur du Grand banc tandis que je continue à batailler sur le verrou. Je ne suis pas le seul, un Jouët a tenté la même route que moi, je le vois derrière ; est-ce Solmat ?

La trace est éloquente…

Mais le plus dur est passé et il s’agit de traverser maintenant ; le vent adonne un peu, et le courant faiblit ; voilà les parcs du Ferret.

L’arrivée au mouillage, accueilli par Manou qui a fait la route Claouey – Ferret sur son lourd vélo de ville.

Bizarrement je serai assez fatigué le lendemain… 50 virements de bords tout seul !


  1. La Malette « Kit Linguali »

    Oui, j’emporte une malette dite « Kit Linguali » qui va permettre à James de encore faire une démo de malade à Beaune lundi, puis à Paris mardi. 

  • BRAULT

    Salut Fx, je suis remonté sur la villa Algérienne au même moment mais Carole et Max ont en eu marre des virements de bord j’ai affalé et retour moteur … biz

  • Roger

    Patience et endurance il a fallu pour ce voyage retour ! Mais une vraie œuvre d’art cette trace , si tu l’encadre tu pourras la sous titrer  » electro cardio des 40 ans du jouet  »
    Roger