Projet génois – Bordeaux Voiles : la fabrication

Après avoir pris les mesures sur le bateau, et des décisions avec le maître voilier, après avoir réceptionné le rouleau d’Hydra Net, de chez Dimension Polyant, c’est le moment de tracer, couper, monter, pincer, coller, coudre, renforcer, ourler, sertir… bref, de la fabriquer cette voile. Et surtout, sans vouloir mettre la pression, que les 18 heures d’Arcachon sont à la fin de la semaine !

Continue reading

Projet génois – Bordeaux Voiles : les décisions

Après avoir fourni les cotes au maître voilier de Bordeaux Voiles, celui-ci m’invite à la voilerie pour prendre 2 grandes décisions.

Forme et dimensions

Dessiner une voile conforme à la jauge HNLe logiciel de calcul maison, développé sur la base des modèles de Thierry, le maître voilier, a permis de dessiner la voile en fonction des cotes fournies.

En fait, le dessin du génois est moins grand que ce qu’il pourrait être. Pourquoi ne pas optimiser, venir un peu plus sur l’arrière, augmenter le recouvrement ?

Pour respecter la jauge m’explique Thierry.

Ah ? Il y a une jauge ? Continue reading

Du Grand-Banc à la bouée 1

Qu'est-ce qu'elles ont ces couleurs ? De rêve. Ah, ben... c'est vrai.Je suis sur le bateau depuis minuit, après avoir croisé un sanglier et un couple de chevreuils sur la route du Truc-Vert. Marée basse, lune pleine et lumineuse, vent d’est – suet soutenu et tiède.

Au matin, un coup de moteur pour aller profiter du soleil levant pendant le petit déj’ au mouillage dans le chenal. 09:00, décrochage. Le vent est encore assez fort pour évoluer sans contrainte à contre courant. La marée baisse depuis 3 heures pourtant. Cap au nord, vent de travers, passage sur le bancot, parcours du Courbey au près sur un bord tribord amure. Descente vers le Moulleau. Regard inhabituel pour moi. Traversée des bancs de Bernet à plusieurs reprises scarifiés par la dérive de l’Iboga. L’idée, c’est d’aller passer la basse mer de midi entre les bancs du Toulinguet. Mais à l’approche, le plaisir de faire marcher le bateau l’emporte et je zappe l’escale. Direction le grand sud : les Terribles Passes du Bassin d’Arcachon. Ce dimanche, elle n’ont rien de terrible, c’est pourquoi je m’autorise à suivre le chenal balisé jusqu’à la bouée 1, la dernière avant ATTARC : la bouée d’atterrissage.

Continue reading

Carénage S14E01

Carénage jour 1 Après un samedi et un dimanche de Pâques digne de la Toussaint, ce lundi radieux, chaud, ensoleillé m’a permis de lancer le chantier carénage de la 14e saison de l’Iboga.

Réalisé :

– décoinçage de la dérive (me rappeler d’éviter les fonds vaseux… et d’aléser ces lèvres de dérive trop rigides)

– grattage manuel de la coque, depuis au dessus de la flottaison jusqu’à la dérive ; démoussage et décracoyage (voire désatroquage…)

– constat de souffrance des oeuvres vives, les habituelles blessures du gelcoat, enfoncement non problématique d’une plaque de lèvre de dérive, usure et rayure de la sole… rien de grave

– lessivage des oeuvres vives à l’acide oxalyque, 3 passages, surtout sur la ligne qui est tellement poreuse que c’est un véritable écosystème :-(

– dépose des rails de capot, en bois, pour remplacement

– méditation au soleil et listage des tâches à effectuer cette année

Continue reading

Conférence sur la navigation sur le Bassin d’Arcachon

Si comme moi vous vous êtes sentis concernés par le tumulte autour des « nouvelles interdictions » et inquiet des prochaines, mais aussi de la prise en compte de la question environnementale. Si comme moi et d’autres (coucou Stéphane) vous pensez que les règlements devraient être plus sélectifs et impacter en priorité les excès tout en encourageant les pratiques traditionnelles non agressives.

Continue reading

Aujourd’hui, Iboga fait des heureux

Attention : arrogance.

Cette journée sur l’eau a fait des heureux parmi les concurrents. Les 6 qui sont arrivés devant moi à la 680 connexion, je veux dire.

Mal placée, l’arrogance, parce qu’il n’y a vraiment pas de raisons de frimer. C’était cette régate, inscrite au calendrier fédéral, organisée par le CVA et tellement sérieuse qu’il y a des droits d’inscription à acquitter et des licences pour chaque équipier. Vous vous souvenez ? la régate que j’avais décidé de gagner 3 années de suite pour truster le trophée Voilerie du Bassin : une demi coque de Jouët 680. La régate que l’Iboga avait littéralement dominée en 2006, devançant d’une 1/2 heure le reste de la flotte, et piteusement régressé à la 3e position en 2007. Alors cette année, étant donné que l’Iboga… l’entretien, vous voyez ? Discussion : « – ola, il faut que j’aille passer l’éponge sur la flottaison, il y a du gras » moi : « – ola, j’ai pas caréné depuis, euh… 2006 »

Mais cette journée sur l’eau a fait aussi des heureux parmi l’équipage unanime de l’Iboga qui a passé une super journée de bateau.

Continue reading