Samedi soir à Arguin – dimanche soir au Mimbeau

Ce samedi, premier d’un WE de 3 jours, ramassage d’Alice en début d’après midi. Au bateau vers 14:30. La marée baisse depuis peu. Prise d’un mouillage dans le chenal. Session réglage des haubans : tenter de les tendre à 20%, faute de dynamomètre, en suivant la technique du mètre scotché au hauban. Laisse tomber : rien ne se passe comme décrit dans la méthode. Je repasse à la méthode de « oulah, c’est bien tendu, comme ça » combinée à la méthode du « ça va , le mât semble droit ». En tout cas ça sera meilleur que de le laisser mollasse comme avant, malgré les ridoirs tordus dans le dernier remâtage.

Iboga échoué pour la marée à Arguin Et puis la route vers Arguin. L’arrivée devant le pseudo passage de la conche sud. L’afalage du génois et mise en route du moteur. Le repérage, sur la base des photos aériennes récentes de Clément Viala. Merci Clément ! Il ne reste pas beaucoup d’eau. Mais assez pour passer, en essayant de viser les passages sans chantiers, en longeant bien près des rangées de pignots. Deux caouènes plus tard, on trouve de l’eau profonde au cœur de la conche, qui permet de rejoindre le fond. Échouage.

Continue reading

Le bassin : une aire marine protégée ?

Cet article du journal Le Monde du 23/11/2007 nous apprend que la France relance sa politique de protection du milieu marin.

Stratégie Aires Marines ProtégéesStratégie nationale pour la création d’aires marines protégées1)

Fort bien. La France possède après les USA la plus grande surface maritime territoriale. Il est normal qu’elle s’implique dans sa protection.

On dit que les zones littorales sont les plus sensibles car là se loge la diversité des espèces et là se concentrent les activités humaines. Bon.

Et précisément, le Bassin d’Arcachon est « nominé » pour faire partie des heureux espaces qui seront prochainement protégés, eu égard à ses caractéristiques exceptionnelles.

Le Monde nous précise que « les associations de défense de l’environnement font pression pour la création d’un maximum de zones où les activités humaines seront interdites. »

Je ne sais pas qu’en penser.

Stérilisation des activités humaines ?

Possibilité de transiger sur des pratiques raisonnées ? Continue reading


  1. Stratégie nationale pour la création d’aires marines protégées (.pdf 

Arguin 1, Arguin 2, tramail, Pilat et retour

Samedi, 18:00, marée haute, aller chercher la bateau où je l’avais laissé, à l’ancre. Embarquement de l’équipage : Hélène, Julie et Alice, avec les sacs de couchages, la glacière, de la lecture… Cap sur le banc d’Arguin pour y passer la nuit. Nous avons vaguement RV avec nos amis d’Andernos et ceux de Claouey.

Envoi du spi… puis du moteur pour la plus grande partie du chemin. Nous croisons le MinouMinou II de retour. Je cite Jean : « Ce soir ya bcp de vent ! Non je suis sûr que c t mieux hier. »

un trés beau coucher de soleil
Un trés beau coucher de soleil, par Hélène

Arrivée peu avant le coucher de soleil dans la grande conche du sud, un peu trop fréquentée, mais mouillage tranquille assuré. La marée baisse depuis plus d’une heure. Nous quittons ce mouillage pour une tentative de rejoindre nos amis qui se sont arrêtés plus amont, dans la conche derrière les igloo des gardes. Mais peine perdue : il faut faire le grand tour par le chenal à contre courant, le temps passe et la nuit tombe et, quand nous présentons l’Iboga devant l’estey d’accès, il manque d’eau pour passer… Pendant ce temps, Eric et Muriel arrivant de Claouey sur leur Bjet Manouche sont en avarie de HB et s’activent à exploiter le souffle de vent mais ne peuvent aller mieux que sur la plage nord du Banc.

Nous les y rejoignons pour une marée à couple. (à suivre)

Continue reading

Nouvelle jetée à Bélisaire

Bel effort d’investissement pour embellir le front de mer et offrir aux usagers une jetée plus large, plus agréable. Sa halte nautique, à hauteur variable avec la marée, améliore grandement sa fonction d’embarcadère aussi bien pour les bateaux des plaisanciers, certainement, que pour les bateaux des professionnels de l’UBA (les bateaux affiliés à l’AMI profitent, eux, de la jetée du Canon, traditionnelle).

Continue reading

Dérive sous pétole

Le matin à 10 h, temps superbe avec bon vent de sud-est. Eric est parti capturer des boudiques pour pêcher. Le départ se fait donc à midi, le vent est tombé. A bord : Muriel, Eric et moi. Avec le petit reste de vent, on essaie le spi, c’est pas terrible mais bon, ça occupe, c’est mieux que de ne rien faire. Donc gros pique-nique à bord pendant que le bateau dérive à la vitesse du courant descendant. A l’heure du café, nous croisons Vincent qui fait des ronds dans le chenal avec son voilier de 11 m (des réglages de pilote, en fait) ; on s’accroche un petit moment pour déguster ce moment d’intense inaction. Un rêve de brise nous fait repartir. Pur fantasme : avec la renverse du courant et ce thermique qui ne vient pas, c’est sous moteur que nous gagnons le banc de la Vigne pour une baignade rafraîchissante. La remontée sur Claouey commence au moteur, puis le vent arrive devant Piquey, d’abord mou, puis correct. A 19 h, l’Iboga rejoint son mouillage. Les vacances sont terminées.