La saison #18, c’est parti !

Alors voilà, terminé le carénage dans la prairie d’Eric et Muriel, alias « Chantier naval de l’Iboga ». Les travaux cette année incluaient une dépose-repose des hublots dans l’espoir d’une étanchéité plus durable. Le reste, rien que d’habituel maintenant. Ah, si : tenter de faire disparaitre les traces de frottage des deux côtés de la coque, parce que l’hivernage à Bertic n’a pas été sans de pénibles promiscuités… Mais c’est fini, le bateau est porté jusqu’au port ostréicole d’Arès — une première, et bien pratique encore — et jeté dans

Encore une arrivée au Ferret après l'hivernage

Encore une arrivée au Ferret après l’hivernage

l’estey. C’est la PM-1, petit coefficient. Un petit vent du nord bien frisquet, un grand soleil ; vivement la voile pour en profiter…
Assez d’eau pour tracer direct via l’estey du Curé, jusqu’à Madone. Il est 14:00.

Continue reading

Le Bassin FERMÉ du 15 mai au 15 septembre !?

Très peu d’info officielle là dessus – et c’est ça le plus inquiétant – mais une rumeur persistante alimentée par :

La conférence de presse de l’UNAN 33 (Union Nationale des Associations de Navigateurs), relayée par Sud-Ouest,

Citation :

Le principal point de rupture porte sur les nouvelles règles concernant la restriction des ancrages. Si des contrôles fréquents sont programmés dans les parcs à huîtres, le chenal du Courbey est purement et simplement interdit, de manière permanente, aux ancrages. Les Affaires maritimes ont proposé trois autres mesures qui restent ouvertes à la discussion. La première concerne le banc d’Arguin où l’interdiction concerne la période du 15 mai au 15 septembre et la seconde l’Île aux oiseaux qui enregistre la même restriction. Continue reading

Samedi 20 juillet 2002 : régate improvisée

Une fois n’est pas coutume, départ avec Hélène du Ferret en direction du nord pour un petit tour. A noter : la régate avec un Gib Sea 68 doté de voiles neuves. Hélas pour lui, il ne parvient pas à refaire son retard sur l’Iboga. De guerre lasse, il renonce et s’accroche à un corps-mort quelconque devant l’Herbe, comme pour nous faire croire qu’il était arrivé.

Continue reading