RV au Pelourdey

Ce samedi ensoleillé et encore assez chaud pour se mettre à l’eau sans réfléchir, c’est la PM à 11h54, un coef 32 qui permet d’envisager d’être au bateau à 09:00 et retour à 15:00 max.
Une marée exceptionnelle cependant, avec la participation d’Alice, juste de passage sur son bassin natal entre un retour de 6 mois à Mombai et une dernière rentrée à Villeurbane. Une semaine à Piquey pour atténuer le choc.

Pour bien profiter de la journée, je suis allé finir ma nuit dans le combi sur la dune des journalistes. Mal dormi mais belle vue au lever du jour sur Claouey. Avitaillement au marché de Claouey encore actif.
En prenant notre temps, car puisque la marée monte il n’y a pas de stress, nous embarquons à 10:00.

Pas de vent. Yamaha. Sans pousser les gaz, le petit courant montant nous aide. Cap sur le grand banc.

L’entrée de l’estey d’Afrique. L’estey de Pelourdey. Comme ça jusqu’au poteau L6 flanqué d’un arbitraire balisage cardinal Nord. Pourquoi pas plus loin ? Plus loin, c’est Gahignon, et ses fameuses cabanes tchanquées : trop de monde.

Là, nous sommes rejoints par le Dufour T7 Aleau, qui fait sa 2e sortie de la saison, sous le commandement de Manue et Roland. Les bateaux à couple sur l’ancre de l’Iboga.
C’est la pleine mer. Il y a 2m d’eau sous la coque : on a largement le temps d’un bon casse croûte dans le cockpit. Et de se baigner. Et même de trainer.

Il n’y a plus que 1m d’eau, la marée baisse depuis 2h. Il est temps de quitter le mouillage. Surtout qu’un petit vent de nord ouest s’est levé. Profitons-en.

La trace raconte bien.

IMG_20160910_163624

Les bateaux bord à bord, jusqu’au Ferret, où le T7 continue sa route et nous engageons l’Iboga dans l’escoure du phare. Bien sûr, il est 17:00 et il n’y a pas assez d’eau pour rejoindre le mouillage. Mais ce n’est pas un souci : je laisserai le bateau à l’ancre et je reviendrai le bouger soit ce soir, soir dimanche matin.

Fin de la marée excellente. Fin de vacances pour Alice : il est temps de faire sa dernière rentrée « scolaire »… Que de temps est passé depuis notre première belle navigation elle, sa sœur et moi…

Épilogue : finalement, après un AR à l’aéroport récupérer Manou et une mega fête avec vue sur la dune et sur la lune, l’Iboga nous accueillera pour la nuit.
IMG_20160911_084305