Escale au port de Meyran

Nous sommes invités ce vendredi soir à une cousinade chez Manue et Roland à Meyran.

Le Port de Meyran - extrait du site eNavigation

Carte marine du Port de Meyran et son approche – extrait du site eNavigation

Meyran est un quartier de la commune de Gujan-Mestras, entre Gujan et la Hume, qui dispose d’un port assez important, l’un des 7 ports de la commune, doté de 3 bassins. On y trouve le chantier naval Debord, ainsi qu’une quarantaine d’installations ostréicoles. L’un des 3 bassins a d’ailleurs été modernisé en 2010 pour répondre aux standards de l’ostréiculture moderne.

Un peu d’histoire :

Etabli en bordure de l’Estey de Meyran, il ne fut pendant des années qu’un port d’échouage. Voué à la pêche et à l’ostréiculture, le port de Meyran servit de terminal, de 1919 à 1935, à la ligne de chemin de fer Decauville, par laquelle étaient acheminés les poteaux de mines provenant de la forêt girondine et landaise. Les poteaux étaient alors chargés sur des barges tirées par deux remorqueurs assurant une rotation jusqu’aux cargos devant Arcachon, en partance pour l’Angleterre.
Les travaux de creusement et d’agrandissement, dès 1959, permirent de réaliser 4 terre-pleins, occupés ensuite par des établissements ostréicoles.
(source : Les huîtres Arcachon-Cap Ferret)

Puisqu’il y a un port, donc, plutôt que de faire le tour en voiture, j’envisage de faire la traversée à la voile. Ou au moins en bateau !

Mes notes préparatoires
Vendredi PM Ferret 17:00
Vent N 4 à 5 bft = impeccable (sauf petit risque orageux)
Beau temps
-> partir à 16:00 max pour avoir encore du montant (possible plus tôt ?)

Samedi Vent Est (portant) 10-13 nds
Beau temps
BM Arc à 11:37 -> 1° gare à l'eau à Meyran et 2° pas d'eau au Ferret (laisser le bateau à l'ancre jusqu'à dimanche... ou aller direct à Claouey?)
-> quitter Meyran entre 08:00 (BM-3,5) et 09:00 (BM-2,5 /!\)

Nous voilà donc vendredi, un peu plus tard que prévu — il est 17:00 — avec cousin Fabien et Alice, sur l’Iboga, cap à l’est. Le vent est portant mais c’est l’heure de la renverse et le courant porte de face. Le vent permet d’étaler, mais nous sommes obligé de lancer le moteur passé Arcachon pour arriver à Meyran vers 20:30.

Ma dernière escale là bas est très loin (je cherche encore). Je ne sais pas trop à quoi m’attendre sur place… J’ai choisi le bassin ouest, en imaginant que puis qu’il a été rénové, peut être qu’il est dragué plus profond…

Après un tour de port, nous nous mettons à couple d’un petit voilier qui semble ne pas sortir trop souvent. Il est amarré à un bien pratique catway. Les voisins qui arrivent nous confirment que le créneau pour entrer est sortir du port est de 3h autour de BM.

Au fond du port de Meyran

Au fond du port de Meyran

La soirée à terre.

Retour à bord vers 2h. Ouh, que le catway est penché à basse mer ! Nuit à bord. Chaud… pas d’air dans ces ports encaissé.

Au pit à 08:00 pour quitter le port tant qu’il y a de l’eau. Au moteur.
Toujours le paysage de près salés au soleil levant fantastique.

La leçon de génois

La leçon de génois

Après l’estey, envoi des voiles et le vent qui arrive, 10 à 13 nds d’est-SE. Impeccable pour rentrer au Ferret bien à temps pour les Festivoiles de Claouey mais un peu tard pour attraper le corps mort, peu importe, le bateau restera à l’ancre sur l’encoure jusqu’à la PM de dimanche aprème.

La trace de la traversée aller-retour :