Comprendre le balisage sur le Bassin d’Arcachon

La balise D0 à l'entrée du chenal vers AndernosEn dehors du chenal d’accès au bassin, de la rade d’Eyrac, du chenal de Piquey et du tour de l’île aux oiseaux, les chenaux et esteys du Bassin sont trop peu familiers aux plaisanciers, sauf bien sûr aux riverains et aux professionnels de la mer qui les emprunteraient les yeux fermés.

C’est bien dommage, car, sauf quelques chenaux transversaux, ils forment l’accès maritime aux richesses des côtes intérieures du bassin d’Arcachon : La Teste, Gujan, le delta de la Leyre, et toute la côte qui, de Biganos à Ignac et même Hourquet, constituait la rive droite de la Leyre aux temps historiques.

Hors des sentiers battus

Ce n’est pas sans motif que les néophytes évitent de s’engager dans le bassin intérieur. En effet, par le jeu des marées, les chenaux ont une profondeur variable et souvent négative à basse mer ; mais c’est surtout quand les berges des chenaux, encore ou déjà submergés, ne se distinguent plus des sournois crassats alentours, que la navigation se complique. Qui n’a jamais touché, de sa quille ou de sa dérive, alors qu’il se croyait sur la bonne route ? par ailleurs, si de certains chenaux sont relativement simples — un alignement suffit à s’y diriger — d’autres au contraire sont particulièrement tortueux.

Or, s’il était facile autrefois de suivre les rangées de pignots placés par les parqueurs autour de leur concession pour protéger les huîtres — la quasi totalité de la surface du bassin était alors exploitée — il n’en va pas de même aujourd’hui où les parcs sont cantonnés aux zones les plus qualitatives : du Ferret à Piquey, au sud et à l’ouest de l’île, autours des chenaux de Cousse, du Teychan, du Passant et de Gujan pour l’essentiel. C’est ainsi que les parcs en bordures des chenaux ont été progressivement délaissés et leur balisage traditionnel, laissé à l’abandon, a disparu.

Alors, sur quoi se guider pour emprunter les chenaux et esteys du bassin ?

Continue reading

Fond de rouye à la Réousse, et autres hauts fonds

Iboga a-t-il vraiment découvert une nouvelle route maritime ?
Iboga a-t-il vraiment découvert une nouvelle route maritime ?

Photo et LES TITRES AUXQUELS VOUS AVEZ ECHAPPES : Thierry Bodin

PERTURBATIONS MAGNETIQUES DANS LE NORD BASSIN :

IBOGA victime, perd le nord et s’échoue.

PANNES DES SATTELITES, GPS HS, SOS :

IBOGA victime du brouillage, s’échoue et s’égare dans la vase.

ABSENCE DE VIGILENCE, LE SKIPPER ET SON BATEAU S’ENVASENT

Narcolepsie narcotique sur iboga.

UN VOILIER A LA VASE A LA PATTE :

Seul sur la matte, l’iboga trône

DECOUVERTE D’UNE NOUVELLE VOIE MARITIME PAR F.X. BODIN :

Le skipper d’IBOGA a inauguré un nouveau passage au travers de la matte de CLAOUEY, "plus facile a utiliser a marée haute"nous declare-t-il à son arrivée, les traits tirés, visiblement éprouvé par cet exploit.

Continue reading

Retour aux Festivoiles de Claouey

Festivoiles de Claouey - tas de bacs
tas de bacs

Comme je dis : je suis allé 2 fois aux Festivoiles de Claouey : en 1998 et cette année.

L’édition 2008 était menée de main de maître par Benoît Calvet « Agir ou subir » avec le concours d’infatigables animateurs, de dévoués bénévoles et de formidables participants : marins des flottes traditionnelles venus des 4 coins du Bassin, Claoueyens de souche ou d’adoption mais en tout cas de tous âges, autres Ferret-Capiens, et même sûrement quelques estivants retardataires. Continue reading