Un peu de tout mais pas vraiment l’orage annoncé

A part que le banc, il n’est plus du tout comme sur Google Maps (voir une photo récente sur le blog de Stéphane Scotto) !

Noter la vitesse de 7 nds — travers au courant !

Noter aussi qu’il pleuvait le matin à 07:30 quand je me suis réveillé, et que le vent n’a commencé à se manifester qu’à 10:30.

Portant nordet jusqu’à la dune. Puis 0 nds sous voiles : finitions au moteur…

Bato-portraitEntrée à basse mer dans la conche du sud, en longeant le bord abrupt, intérieur ouest.

1e pause. Casse croûte et lecture au soleil (aïe le coup de soleil sur le précédent…) Retour du vent, sud — on croit à l’orage — mais finalement l’ouest tournant noroît.

Avec le montant, changement de conche. Reconnaissance de la brèche. Parcours des paysages chaque saison plus étonnants au coeur du banc ; semble que j’inquiète quelques sternes, vu comment elles me tournent au dessus en criant…

Départ sous Génois seul et sortie direct au dessus du banc qui délimite cette grande conche dont 14 ha sont promis prochainement à l’ostréiculture. Lof, borde et gîte au près serré jusqu’au Ferret en 2 bords rapides. Compté 50 parapentes sur la dune !

L’Iboga est vraiment plaisant cette année.

Ah, et puis le privilège d’un tour d’annexe à voile dans le Mimbeau, avec Jean-Louis. Pour finir cette belle journée de voile.