Arguin +1

Un peu de voile pour le WE de la Toussaint 2015

Normalement c’est le dernier jour d’autorisation de mouillage : le 31 octobre.
Bon, en attendant, on va profiter du beau temps pour faire un peu de voile.
Passage par Piquey pour une bise à Alice, dont l’emploi du temps ne permettra pas d’avoir la chance de partager cette marée…
Il est 10:30, la marée baisse, Manou est au marché du Ferret et moi sur le bateau, pour l’écarter de la plage tant qu’il flotte, et le préparer.
Vent léger, comme annoncé, secteur est-SE. Courant de jusant assez fort. Nous traversons le chenal. Face au Pyla, le vent est trop perturbé : nous nous écartons direction Arguin.
La descente le long du banc. Le vent faiblit.
L’entrée dans la conche, dans très peu d’eau — c’est bientôt basse mer — vent arrière très lentement. Et ça passe. Par contre, un moment, il n’y a plus assez d’eau. Ancre à proximité des parcs à huîtres.
La conche n’est pas trop disputée : peut être 10 bateaux en tout aujourd’hui.
Un tour sur le banc, cap vers les passes et retour via les parcs, en ramassant quelques ordures plastifiées et du verre à jeter à notre retour, mais aussi une petite douzaine d’huîtres tombées des tables… Et retour au bateau pour le plateau de fruits de mer du marché, le super fromage des Pyrénées et du WE dernier. Et genre, la sieste. En observant les vols de grues en altitude — cap au sud : ça sent la froidure ! — et les vols d’huitriers-pie qui nous tournent autours dans le froufrou d’ailes.
Mais l’ombre s’allonge vite en cette saison. Plus que 7 semaines avant le solstice. Et 3h avant la nuit. Il faut lever l’ancre.
Départ sous voiles. Mais le vent n’est pas assez puissant pour nous garantir un retour avant la nuit à ce rythme. C’est le moteur qui nous déhalera jusqu’au mouillage.

Une belle marée, avec un Arguin +1 au compteur. Super.

Le point noir, c’est le bruit des hélicos, avions et autres ULM, mais surtout les hélicos. Quelle plaie :( Quand il n’y a plus de jetskis, il y a des hélicos pour pourrir le calme. On ne peut rien fair contre, quelqu’un ?

Mais bon, une belle journée. Il reste même un peu de temps pour profiter de la 2e mi-temps de « le final », comme dit James, All Blacks-Aussies avec l’ami Jérôme. Mon sport annuel. En débrieffant les affaires pinassayres…

La trace GPS, classique…