Peu de voile mais assez de vent et sommes toutes…

Blinder le hâle-bas - photo Liza Samedi 14 mai, une sortie solo et expresse : je voulais rejoindre de la famille à Claouey, en faisant le tour de l’ile par les tchanquées, mais après un run travers, dans les vagues, rendu devant Arcachon, j’ai trouvé le vent vraiment trop fort. Fort clapot levé par le vent contre courant. Parti avec 1 ris dans la GV ; 2d ris établi peu après. Le bateau est encore trop toilé. Il me faudrait un 3e ris. Je vais avoir du près à faire, tirer pas mal de bords dans les chenaux. Et si je me laisse dépasser par le bateau ? Alors j’ai fait demi tour et suis allé m’installer à l’abris du Ferret. Finir l’après midi à bouquiner au soleil dans le Mimbeau. Il y a pire…

Dimanche, une belle après midi avec mon cousin Jean-Yves et Liza. Nous sommes allé sous un vent encore fort – mais à 3 c’est plus gérable – jusqu’au quartier Afrique, à l’île aux oiseaux.

Le 1er bord au bon plein, jusqu’au Grand Banc pour profiter d’une mer moins creuse (pour le confort) ; puis travers jusqu’à la balise 4.Iboga à Afrique - photo : Liza Quelques virements de bord physiques et rapides entre les rangées de pignots. Un coucou à La Bulle au mouillage. Cap le long de la rangée de balises latérales rouges, jusqu’à la plage. Mouillage tout près du bord de l’île. Pique nique dans le bateau, dessert, café… Pendant ce temps, sur le canal 72 de la VHF les copains qui se régalent sur l’eau s’interpellent et se rallient. Il nous reste 1/2 h pour une visite rapide de l’île. C’est la 1e fois que Liza arrive à poser le pied sur cette terre magique. Elle veut tout voir : les quartiers DPM, le quartier privé, la pignada ravagée par l’eau salée lors de Xinthia, la plage derrière les tamaris, les tonnes à canards… Mais il est temps de quitter l’île pour ne pas être surpris par la marée descendante.

Départ sous voile, seulement tiré par le foc. Établissement de la GV avec 1 ris. Le vieux winch de mât, celui qui sert à étarquer la drisse de GV ne résiste pas à l’enthousiasme de Jean-Yves. A remplacer. Retour débridé au Ferret. Prise de corps mort sous voile.

En attendant que la marée baisse un peu, prise des cotes pour la conception d’un génois par Bordeaux Voiles. Feuilleton à suivre.

Même si le vent était frais, saoulé de vent et de soleil :-)