La nouvelle coque du Véloce

En contact via l’asso des Jouët 680 alors qu’il était à la recherche de conseils sur les lèvres de dérive, Joël m’a présenté son bateau :

…mon jouet « le véloce » date de 1979 et porte le numéro de série 211. Je viens de rentrer de l’ile Tudy.
La fois prochaine je passe l’époxy et l’antifouling

Pour les gens du sud et/loin de la côte, l’île Tudy est située dans le Finistère

Agrandir le plan

Et voici le témoignage de son chantier ! je vous le retransmets tel quel, avec des photos en bas, et toute mon admiration pour le courage et l’efficacité de ce propriétaire.

Après réparation des points d’osmose réparation à la pâte epoxy (les deux tubes sur la photo des outils) excellent produit facile à mettre en œuvre et qui se conserve trés bien (conditionnement en tube).
Ensuite utilisation de la « gratte » pour lisser le mieux possible et réduire ainsi le ponçage à l’excentrique.
Utilisation pour cette dernière de disques de 180 ajourés ainsi pas de bourrage sur le disque , et longévité bien meilleure.
Puis rinçage à l’eau et passage d’un dégraissant (attention aux émanations).
Enfin passage d’un epoxy en trois couches c’est la fiche technique dont j’ai pris la photo : produit italien très facile à passer et qui sèche ttrés vite et durcit rapidement.
Puis passage d’une couche d’accroche de prévention osmose (le PO, dont j’ai photographié la fiche technique la aussi).
Enfin l’antifouling.
Le chantier a ensuite déplacé le bateau en raison des patins du ber, je prendrai des photos des points d’osmose.
J’ai remplacé les drisse de grand voile et de génois et démonté les bloqueurs et le winch du mât pour tout ramener au cockpit (je prendrai des photos).
Il me reste à fixer les lèvres de caoutchouc obtenues auprés de la SEFI du Guilvinec (j’ai du rabe avis aux amateurs)

Ps : ma femme m’a beaucoup aidé pour la peinture, à deux c’est plus facile !!