Plus de bière à bord ! Escale à la Chapelle

Le titre ne résume qu’un épisode de cette belle navigation qui nous a menés, Hervé et moi, du Beautiful Ferray au populaire et authentique (je veux dire « vaseux ») estey de Madone à Claouey, via de nombreuses boucles et quelques virements de bord.

Mon équipier, souriant et tonique malgré la grosse activité générée par son événement Shake 15, vient d’arriver pour sa semaine de villégiature. Trop heureux de profiter de l’occasion d’embarquer sur l’Iboga.

Le but : pas de but, on le voit bien d’ailleurs sur la trace GPS.

À part l’idée de laisser le bateau le soir à Claouey, je ne sais plus pourquoi, là…

L’épisode drôle, c’est cette envie de bière dans le chenal du Courbey et découvrir qu’il n’y a plus de canettes dans la cambuse, alors cap sur la Chapelle, où j’ai mes habitudes depuis l’âge de 8 ans, pour aller chercher aujourd’hui non pas des petit-beurres et une plaque de chocolat, mais un pack d’Heineken bien fraiches. Suivez bien la trace GPS jusqu’à l’épicerie ;)

Trace GPS jusqu'à l'épicerie

Trace GPS jusqu’à l’épicerie

Le reste de la trace témoigne de notre très faible concentration : écarts de route, hésitations, traversée de bancs, départ au lof…

Ah, si, il y a cette pseudo-régate face au vent dans le chenal de l’île, « contre » un Sun 2500 que nous talonnons, jusqu’à largement dépasser en fin de chenal. #satisfaction.

Et l’arrivée à basse mer mais jusque assez d’eau pour arriver devant le club nautique, poser l’ancre et débarquer.