Projet de renflouement populaire, solidaire et manuel – vous en êtes ?

Voici 8 jours que le bateau est échoué à la pointe du Ferret, c’est ma #galere2017.

Pour le moment, aucune solution précise n’a pu être trouvée, commerciale ou non commerciale, mais mécanique 🚜. Je continue à chercher de ce côté. Bon, le plus grand danger que court le bateau, c’est le pillage. En effet la marée n’est pas une menace jusqu’au 26 avril.

Pendant ce temps, les amis Jean-louis et Cecile se creusent la tête pour trouver une solution. M’appellent, discussion, idée 1, idée 2, idée 3… au lieu d’obecter, « oui et… »

Et ça donne une nouvelle idée ! Une idée traditionnelle, populaire, solidaire et économique. Voilà l’idée :

Faire glisser le bateau sur un rail suiffé. Comme la mise à l’eau du Courbageau de Jean-François et Bruno au port de la Teste, vous vous rappelez ? Et comme la mise à l’eau de tous les bateaux en fait autrefois.

Le rail, ça serait une paire de bastaings de 4m, sur la tranche, solidarisés à la bonne largeur ; le bateau glisserait dessus (avec l’aide de suif, savon noir, à voir). Le rail, en 2 exemplaires pour en passer un devant quand le bateau est posé sur l’autre et ainsi de suite. Jusqu’à l’eau. Ça tombe bien, la plage est en légère pente dans le bon sens.

Un truc genre ça :
Projet de renflouement sur rails suiffés

Alors je ne dis pas que c’est décidé.
Mais c’est à l’étude.
Ça serait samedi 15 avril à partir de 10:00 au Ferret
Basse mer à 14:30, coef 76
Il faut que la marée soit assez basse pour que le chenal soit praticable ; mais moins elle est basse, moins il y aura de chemin a faire avec le bateau…

Une condition, c’est d’avoir du monde pour positionner le bateau sur le 1er rail, pour pousser, ou tirer, et pour manœuvrer les rails.
Une douzaine de participants gaillards, ça serait un minimum.
J’ai aussi besoin d’aide pour aller acheter les bastaings et les planches de liaison (ou se les faire prêter par un chantier du coin : à la fin on les rapporte), et les porter le jour J sur site.

Sondage :

Si ça se décide, est-ce que tu veux en être ?
Confirmation de l’opération mercredi 12.
Réponse ci-dessous en commentaire.

À suivre !

  • Cyril leau

    Je sais qu il existe dès chariot à 4 boudin comme des gros ballon de rugby tu pose le bateaux dessus pour le tirer sur le sable où le mètre à l’eau.
    A biganos il y a la concession 4×4 il on un camion genre pour le Dakar peut être peuvent il. Pus aider.
    Ténais nous au courant de l’évolution de votre projet.

  • Gérard

    Gérard, voilier Orphie (cdrom)

    as tu pensé aux rouleaux gonflables ?

    https://www.isonautique.com/fr/rouleau-de-halage-3797.html

    autre solution peut être, celle utilisé en Afrique pour la mise à la mer des bateaux de pêche

    vu au Sénégal, bien sûr il faut des bras mais ça marche.

    on soulève ton bateau avec un cric voiture, on passe des rondins de bois dessous on pousse et on déplace les rondins au fur et à mesure du cheminement et ce jusqu’à l’eau.

    s’il te manque du monde le jour J, tu le dis.

    cdlt
    Gérard

    • Excellente suggestion Gérard ! Justement je suis en train d’étudier cette idée qui semble réalisable.
      Décision demain midi.
      Il y aura quand même besoin de bras !
      Et d’un 4×4… le jour J

  • Chrystèle Fabrice Brunet Sacch

    bonjour. je suis menuisier au Cap Ferret. J’ai des madriers et quelques planches à l’atelier. Si cela peut te rendre service (ou si tu as besoin de tailler …) tu peux me joindre au 06.64.38.62.98
    je peux venir samedi pour vous aider
    dis-moi

    • Super sympa Fabrice ! Merci de ta proposition.
      Suite à mes derniers contacts, je suis reparti sur la méthode « conventionnelle ». Donc a priori plus besoin de planches.
      Je te tiens au courant.

      • Chrystèle Fabrice Brunet Sacch

        ok. n’hésite pas

  • Chrystèle Fabrice Brunet Sacch

    pourquoi ne vois-tu pas avec Mr Bartherotte qui a plusieurs engins de chantier chez lui, il peut peut-être aider pour tirer ton voilier ?

  • Pingback: Iboga à la Pointe ! — #galere2017 – Chroniques de l'Iboga()

  • Pingback: Boudins : 0 – Barge : 1 – Chroniques de l'Iboga()