Acheter un Jouët 680 d’occasion : les points à surveiller

Future (heureuse) propriétaire d’un Jouët 680, Nelly nous interroge :

…je viens vers vous pour connaitre les points faibles à vérifier avant l’achat.

Jouët 680
Ce n’est évidemment pas le futur bateau de Nelly, mais sur celui-ci, raison de plus pour une analyse des points de faiblesse.

Alors, certes, le 680 est un bateau simple et fiable. Il n’y a pas de points faibles notoire. Toutefois, avec l’expérience, si je devais acheter un 680 d’occasion, je m’attarderais quand même sur les points suivants.

La dérive

Construits entre 1978 et 1984, quasiment tous les jouet 680 ont atteint la limite de longévité du système de dérive. Demander si la dérive (et le système de support / pivot) a été déjà remplacée. Dans le cas contraire prévoir de devoir le faire de gré (préventif) ou de force (avarie) à courte échéance. Une intéressante ressource pour comprendre le mécanisme de la dérive, sur le site de l’asso des 680.

Le mât

Contrôler qu’il n’a jamais flambé (un hauban qui pète alors que le mat est sous tension/voile) car dans ce cas il ne sera plus fiable.

Le pied de mât

Est-il bien fixé encore . Son support est-il sain ?

Haubanage

De quand date-t-il ? (factures à l’appuis) Ancrage des ferrures de pataras. Et les cadènes, reprises sur les cloisons structurelles à l’intérieur, sont-elles saines ?

La liaison coque pont

Sous le rail de fargue, sous la ferrure d’étrave (expérience personnelle, après expertise, de voir le pont se soulever !) ; des traces de chocs ? Ce rail de fargue est-il d’origine ?

Oeuvres vives

Le bateau n’a-t-il pas subi d’avarie au niveau des oeuvres vives (coque sous la flottaison) ? La coque a-t-elle été repeinte ? Si oui : où est le choc ? Peut-on le voir de l’intérieur pour évaluer sa gravité et la réparation ?

Le gouvernail

Pièce assez coûteuse à faire refaire, on s’assurera qu’elle est fonctionelle et en bon état aussi.

Et vous, quels poins de vigilance voyez-vous à conseiller avant l’achat d’un Jouët 680 d’occasion ?