TEDxBordeaux J-2, les confidences du licencié

À J-2 de TEDxBordeaux, une petite mise à jour sur quelques-uns des questions que l’on peut se poser sur l’organisation1

Il se passe des trucs sur la scène du TnBA ;) #tedxbordeaux

L’ambiance à J-2 c’est…

…c’est ce moment tragique, euh… magique où tout ce qui a été préparé depuis le mois de mars converge et s’assemble. Où tous ces petits détails que nous n’avions pas vu avant se révèlent. L’ambiance dans l’équipe est donc à la concentration, pour finir les gros chantiers de l’orga : préparation des speakers (bravo aux coachs et à Emmanuelle), collecte et mise au format de leurs supports visuels (ça peut paraitre trivial mais essentiel pour la qualité de l’expérience, bravo Agnès), écriture des transitions (encore Emmanuelle et Guy, détails de mise en scène (la fameuse scène des X, sous l’impulsion de Toma !), préparation du montage technique et de la répétition de vendredi (le très discret Bernard, Guillaume, Toma, Jean-Baptiste, David…), validation du dispositif de diffusion vidéo, avec son plan B (bravo Guillaume et Jean-Baptiste), tout ce qu’il faut pour bien accueillir les participants (super boulot de Blandine) et les partenaires (… et de Céline), etc.

Le programme imprimé de TEDxBordeaux 2012 - Photo @emmroques

Le programme imprimé de TEDxBordeaux 2012 – Photo @emmroques

Les affiches, programmes et autres imprimés ont été livrés la semaine dernière, sans surprise. Ça c’est réglé (bravo Manyyy, Caroline et « Pixart » Emmanuelle).
D’une manière générale, une ambiance assez sereine parce que nul ne craint le « trou dans a raquette » : TEDxBordeaux est une belle organisation.

Cette licence TEDx, opportunité ou contrainte ?

Une contrainte au départ : il faut arriver à faire tenir l’événement dans les lignes édictées par la licence. Parce que, la rançon du succès, c’est d’avoir dû contingenter l’accès à la conférence, même si nous aurions pu accueillir 2 à 3 fois plus de participants au TnBA. C’est entre autres pourquoi notre projet met l’accent sur la qualité de la diffusion live sur Internet et la mise en place de lieux relais. À mon avis, ça devrait être la dernière année que TEDxBordeaux accepte cette contrainte…

Un buzz, autour de TEDxBordeaux, vraiment ?

Le teaser vidéo a été visionné 4300 4570 5200 fois depuis septembre. Il a créé une vague d’intérêt bienveillant envers notre projet. Chaque info postée sur la page Facebook de TEDxBordeaux est vu par 200 à 300 personnes, abondamment partagé et « liké ». Les tweets de @TEDxBordeaux (alias Amélie, notre dévouée social media manager) sont bien retwittés…
Depuis le début du mois, nous distillons des indices sur les speakers et le sujet de leur futur talk.
Mais maintenant ce sont les animateurs des 15 lieux relais (bravo Jérémy, Agnès, Marie) qui sont nos meilleurs ambassadeurs sur les médias sociaux avec leurs billets de blog, leurs pages Facebook et fils Twitter enthousiastes et fédérateurs. Et bien sûr les participants qui créent une bulle de conversation à propos de l’événement auquel ils sont tellement contents d’assister.

Avec les lieux relais, TEDxBordeaux dépasse les bornes

Carte des lieux relais TEDxBordeaux 2012

Carte des lieux relais TEDxBordeaux 2012

Grâce aux lieux relais, le buzz s’entend de Pau à Paris en passant par la Rochelle et bien sûr en Gironde de Cestas à Pomerol en passant par Bordeaux. Nous sommes particulièrement fiers d’avoir créé cette possibilité pour des publics qui autrement n’y auraient pas eu naturellement accès — un foyer de jeunes travailleurs, une médiathèque dans les Landes… — de profiter du programme de TEDxBordeaux.

Avant de s’y rendre le jour J, il est conseillé d’entrer en contact avec l’organisateur du lieu relai (et pour certains obligatoire de s’inscrire). Toutes les adresses et coordonnées de contact sont fournies sur le site http://www.tedxbordeaux.com.

Une confidence sur les intervenants, peut-être ?

Hé, hé… Cette contrainte que nous nous sommes données, de ne pas dévoiler les noms des speakers avant le jour J est non seulement un conseil TEDx, mais surtout pour nous une chance pour les participants, le public, de ne pas parasiter leur attention avec d’éventuels a-priori qu’ils pourraient avoir sur tel ou tel intervenant connu localement. Car chaque speaker vient nous parler de ce qui le fait vibrer, partager un nouveau projet, et ce sera souvent quelque chose sur lequel on n’attend pas forcément ces « têtes d’affiche ».

Au delà des indices distillés sur Twitter (remontez le fil de @tedxbordeaux) je peux vous dire que le plus proche vit à moins de 100 m du TnBA, et le plus lointain, au… Bangladesh !

Pour avoir le fin mot, RV samedi 1er décembre, soit au TnBA, soit dans un lieu relai, soit en ligne sur livestream.

Pour toute info,
Le site web (merci Alexis) www.tedxbordeaux.com
Twitter @tedxbordeaux
La page Facebook

  1. merci à Laurie Bosdecher, journaliste à Sud Ouest pour m’avoir donné l’occasion de réfléchir à ces questions []
Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.