La remorque à vélo du 90 rue de Soissons


La remorque à vélo ancienne que j’ai achetée le WE dernier dans une broc’

Une très belle carriole aux roues suspendues, pneus caoutchouc pleins, timon pour cyclo-traction. Quand mon regard s’est porté dessus, à la brocante, j’ai tilté instantanément : elle est à moi…

Et, 1 heure plus tard j’ai su pourquoi : il y avait "la même" dans le jardinet de mes grand parents Lacheisserie, rue de Soissons, à Bordeaux ; avec mon frère nous jouions à nous tirer à tour de rôle tout autours des buis, rosiers et allées de gravier de ce jardin urbain qui me semblait à moi, testut1 égaré à la métropole, étriqué et pourtant plein de mystères intéressants.


Ma mère me dit que son père, Régis, tractait ses enfants dans cette cette remorque avec sa moto à l’époque où il n’y avait « pas beaucoup d’essence ». La moto qui a fini desséchée dans le grenier de la grande maison de vacances d’Apremont et qui nous faisait aussi rêver. Mais Apremont c’est une autre (série d’) histoire(s)…

Bon, qu’est-ce que je vais faire de cette cariole rouillée maintenant ? Laisser les gamins en visite dans mon petit jardin de Bordeaux la découvrir et jouer avec, bien sûr !


  1. testut : testerin, nom familier des habitant de La Teste de Buch 

Ce contenu a été publié dans Histoires, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.