Comment j’ai créé l’abonnement à mon site par e-mail

FeedBurner

FeedBurner

Pour suivre les statistiques de consultation de mon blog, j’emploie Analytics (Google) ou Xiti. Mais de base, rien n’est prévu pour suivre les statistiques de lecture par les abonnés au flux RSS du blog. Précisément, c’est le service que rend FeedBurner : en détournant l’adresse de son flux RSS vers FeedBurner, il est possible (entre autres) de savoir combien de personnes sont abonnées aux nouveaux articles du blog, et à chaque article, combien ont cliqué pour venir le lire.

Or FeedBurner a été acheté pr Google en juin 2007 et l’intégration est en marche.

J’avais ainsi vaguement entendu dire qu’il était question d’une migration des flux.
Le buzz commençait à buzzer dans la buzzosphère.
Et puis, une migration avant fin février.
Il était temps de me pencher sur la question.

Voilà pourquoi, hier, je me suis rendu sur mon compte feedburner (je n’y vais jamais…)

A l’accueil, il m’a demandé si je voulais bien procéder à la migration obligatoire.
J’ai souscrit.

Il a fait des trucs.

A l’arrivée, il m’a donnée le résultat + un mail de confirmation.

L’essentiel :

1. je n’ai plus de compte feedburner mais le service est désormais sous mon compte Google (URL https://feedburner.google.com) ; no problemo, j’ai déjà un compte chez Google (pourvou qu’il ne se mette pas à délirer…)

2. les URL commencent par « feed2. » au lieu de « feed. » Aïe, que va-t-il se passer pour mes abonnés et les services d’agrégation qui utilisent le flux ?

3. mais les URL en « feed. » seront automatiquement redirigées vers feed2. (autrement dire, je n’ai rien à toucher de plus, mes abonnés recevront les articles sans rien changer non plus)

4. les stats risquent être un peu chahutées avant de revenir normales ; en effet, les buzzeurs buzzaient beaucoup sur ce sujet

5. on peut placer de la pub dans les feed ; c’est bon à savoir.

Chroniques de l’Iboga › FeedBurner — WordPress

Chroniques de l’Iboga › FeedBurner — WordPress

Par acquis de conscience, je suis quand même allé sous WordPress pour modifier les URL en feed2 dans le plugin FeedSmith qui redirige l’adresse du flux RSS du blog vers leur équivalent FeedBurner, permettant un suivi des abonnés (entre autre).

Et plus, j’en ai profité pour créer le flux des commentaires qui manquait, mais surtout pour donner accès à l’abonnement par e-mail, pour la grande majorité des lecteurs qui sont peu familiers des flux RSS.

Du coup j’ai un peu complété les templates du site pour y déposer les liens d’abonnement par e-mail.

Pour le moment, c’est tout ce que j’ai fait mais ça me semble suffisant.

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.