TEDx Paris janvier 2011, I waz zere

TEDx PAris fxb was there A l’occasion de ma participation à notre opération #hackinum, pour la promotion des professionnels bordelais du numérique, à la Cantine, je me suis rendu compte que le samedi suivant se tenait le TEDx Paris.

Aubaine ! Je veux une place.
Las. Je déchante fissa : les 1000 places de l’espace Cardin ont été écoulées en 1 heure le jour de leur mise en vente. Même pour le suivre en ligne il faut s’inscrire ! Paris me fait toujours le même coup : chaque fois que je me décide à aller voir quelque chose, spectacle, exposition, je refais l’expérience de la sinistre réalité : les organisateurs n’ont pas mis une place de côté pour moi. Ils m’ont même refait le coup avec l’expo Basquiat :-(
Enfin, je passe les péripéties mais avec l’aide de mes amis sur Twitter, je rachète au vol la place que le blogueur Nantais Simon Robic avait réservée.

Si vous savez déjà ce que sont les conférences TED, sautez à la suite

Pourquoi je voulais assister au TEDx Paris ?

TED, c’est un cycle de conférences qui tourne aux USA depuis 1984. Sa mission : faire connaître les « ideas worth spreading » traduite en français par « les idées qui changent le monde ». Ambitieux, non ? Et pas seulement dans l’informatique mais dans les « Technology, Entertainment and Design » (signification de TED). Les vidéos des interventions sont disponibles gratuitement en ligne et, même si TED reste un phénomène assez confidentiel, les idées circulent puisque les vidéos ont été vues plus de 290 millions de fois !1
Des conférences très formatées, avec des interventions ou plutôt des shows, offerts par des spécialistes passionnés en 18 mn maximum, et après un coaching intensif censé rendre leur contribution non seulement très intéressante mais au minimum divertissante (« entertaining ») ou, mieux, enthousiasmante (« engaging »). Et de fait, les standing ovations ne sont pas rares.

Mon conseil : si vous êtes à la recherche d’inspiration, d’idées nouvelles, de brainstorming, alors n’hésitez pas à investir quelques minutes de temps en temps en pure sérendipité parmi les vidéos (sous titrées) sur le site de TED. Vous ne le regretterez pas.

Au TEDx Paris, au suivre aussi sur Canal+Depuis 3 ans, des conférences TEDx2 sont organisées en France. A paris, c’est la 3e cette année, et dans d’autres villes : Mulhouse a accueilli TEDx Alsace en octobre dernier, puis, à Biarritz, TEDx Basque Country organisé en novembre 2009 par mon amie Caroline Philips (@hurdygurdygalson interview vidéo par Jean-Michel Billaut)…

Toutefois, comme tout spectacle vivant, un TED, le vivre c’est mieux qu’en boîte. Et les pauses sont d’exceptionnels moments de networking, ce qui n’est pas négligeable. Voici pourquoi je me suis démené à trouver une place pour ce samedi 15 janvier.

Très vite, ma sélection, ce que j’ai retenu, les interventions qui m’ont le plus remué ou passionné
(désolé pour les pubs de Canal +, je suppose que c’était inévitable…)

Pierre Rabhi nous raconte sa vie pour répondre à sa question « y a-t-il une vie avant la mort ? ». Oh ! quelle question intéressante. Mais ce que je retiens de son parcours, c’est son expérience d’agro-écologie, fertilisant des terres arides, déshéritées, fournissant des rendements supérieurs à ceux de la technique dominante, et son enseignement de la sobriété, la simplicité, la beauté, la générosité, valeurs nécessaires, et les priorités : « l’indispensable n’a pas été résolu et le superflu est sans limites », réduire les disparités d’accès aux ressources, l’équilibre social hommes-femmes… un message modeste et puissant.
Le blog de Pierre Rahbi

Éric Brun-Sanglard, directeur artistique, devenu aveugle à la suite d’une maladie se convertit à l’architecture et au design d’intérieur — volumes, matériaux, couleurs, ouvertures, aménagements, ameublement, agencement… Ses interventions réputées améliorer la vie des occupants. Il nous raconte son parcours, comment il cultive la maîtrise de sens qui nous sont généralement inconnus. Le « Daredevil du design d’intérieur » comme l’appelle, en référence au personnage de comics US, David Abiker (@davidabiker) animateur de la conférence. Bien trouvé.
Le site du designer aveugle : theblinddesigner.com

Jacky Dupéty nous a démontré qu’avec sa méthode du « bois raméal fragmenté » — ne pas se laisser impressionner : il ne s’agit que de jeunes branches (rameaux) déchiquetées et épandues sur le sol — il est possible de réhabiliter les sols arides, épuisés, et les laisser se transformer en sols de forêt, restaurer avec un minimum d’effort un formidable potentiel d’agriculture, sans apport d’eau, et évidemment sans pesticides. Pour moi, un grand soulagement de découvrir ces possibilités.
Le site Web de la ferme du Pouzat

Francine Lecas, elle nous a raconté dans quelles circonstances elle a fondé la fondation « Mécénat Chirurgie cardiaque » qui a sauvé à cette date 1500 enfants du monde victimes de malformations du coeur. Un témoignage d’une humanité et d’une énergie incroyable.
Le site Web de Mécénat Chirurgie cardiaque

Je vous passe la chronique futuriste, insolente et pertinente de Nicolas Bedos, en conclusion, qui m’a fait pleurer de rire, mais ça arrivait juste après Francine Lecas alors c’était pas loyal ; et je vous passe les intermèdes musicaux, et Rafi Haladjian (Nabaztag etc.), Étienne Klein (le mur de Planck et la théorie des cordes etc.), Étienne Parizot (rendre la 4e dimension accessible à notre expérience)… vous pouvez aussi regarder les vidéos de leur performance sur le site de Canal+ ou sur le site de TEDx Paris.

Pour avoir des échos un peu plus construits et exhaustifs sur le TEDx Paris 2011…

Le résumé de Willy BRAUN (@WillyBraun) étudiant toulousain.

La contre-analyse de Jean-Noël Lafargue (@jean_no) : Un peu de mauvais esprit à propos de TEDx et l’ébauche du débat sur le blog de Stéphane Distinguin.

Le regard personnel et engagé de mon ami Charles Liebert (@Charles_Liebert – nous n’avons pas vécu le même Bedos mais c’est très secondaire je pense ;-)

Finalement, je ne vous passe pas tous les intermèdes musicaux. Ici : la chanteuse Irma (hors contexte mais on se rend bien compte).

Je continue à ajouter les résumés, analyses et autres opinions sur le TEDx Paris de samedi dernier au fur et à mesure de leur apparition sur le Web

Une critique de cette édition, en commentaire sur le résumé de Grégory Pouy, très complet.

Le complément indispensable de la conférence : « A quoi j’ai pensé pendant » par David Abiker, l’animateur de cette édition.

TEDxParis 2011 – Beau, Fantastique, Progressiste, Généreux, Imaginaire, Naturel, Humble, Divertissant, Rhétorique, Futuriste… par Jean de la Rochebrochard.

Le Top 3 d’Ismaël (@ismaellemouel), sur le blog FairWeb : TED : des idées pour changer le monde


  1. Source The guardian cité par Wikipedia 

  2. le x de TEDx pour « indépendantes » 

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.