Première incursion dans une blockchain !

Je vais faire comme d’habitude : commencer mon histoire et vous laisser voir si ça vous intéresse. Là, ça a commencé avec une avalanche de posts sur Facebook et sur Twitter qui disaient « Verifying that +Machin (votre ami) is my blockchain ID. »

Des posts comme celui-ci :

Donc en bon mouton que je suis, parfois, ou en bon curieux que je suis toujours, me voilà aussi à créer un compte sur https://onename.com/1.

Ça va très vite : remplir une adresse e-mail, choisir un mot de passe, puis un pseudo. Ensuite on peut décider de valider son compte en se connectant à Twitter, à Facebook et à Github (pour les techos). On peut aussi décider de remplir manuellement son profil et de certifier plus tard. On voit bien qu’on fait une truc spécial quand il faut sauvegarder son fichier de backup en lieu sûr en cas d’oubli de mot de passe, parce que c’est ce fichier qui fait preuve de votre compte.
Enfin, sur l’écran de profil où, si l’on n’a pas encore connecté un compte Twitter etc., peut encore le faire, ajouter son nom, avatar, sa clé publique PGP (vous ne savez pas ce que c’est, hein ? On y reviendra)…

Et là, on sait qu’on est (bientôt) dans la… BLOCKCHAIN ! Et oui : l’authenticité du profil que vous venez de créer est attestée par son inscription dans une blockchain. D’ailleurs, avec cette identité, si vous avez saisi aussi votre adresse Bitcoin, vous pouvez en envoyer (et en recevoir ? C’est pas clair là dessus).

Résultat :

FrançoisXavier Bodin's blockchain ID registered via onename.com

FrançoisXavier Bodin’s blockchain ID registered via onename.com

Première incursion dans une blockchain. Ça se fête !

Résumé : One name, c’est un registre décentralisé d’identités basé sur une blockchain, celle du Bitcoin.
Ça ne serait pas le seul. Mais pour le moment, celui qui a réussi une belle opération de viralité, on peut dire.
Si je comprends bien, One Name a migré de la blockchain de Namecoin à celle du Bitcoin en septembre 2015. Vous aussi vous aviez raté ça ? Ils expliquent pourquoi. Mais en continuant à creuser, ça n’a pas l’air si clair du coup…

Dans un prochain billet : comment j’ai découvert NameID après une Quête Initiatique pleine de péripéties.

Plus d’infos sur les notions de certification d’identité et de noms de domaines décentralisée.

Si vous voulez…


  1. Et je ne suis pas le seul comme le souligne Julien Cadot dans Numerama Onename : pourquoi vos amis s’y mettent tous 

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.