La valse des étiquettes

En cette période de soldes, un article bien à propos, dans TechCrunch en français : Google Tags ou Labels?. Ouriel, reprenant et annotant Michael, nous interpelle sur l’emploi « inconsistant » des termes « tags » et « labels » par google.

Comme je dis dans le commentaire que j’ai laissé, avant de me dire que j’aurais pu profiter d’avoir quelque chose (d’intéressant ?) à dire, pour poster un billet sur mon propre « e-moleskine », sans blague… donc : c’est pas inutile comme réflexion, parce que pour bien comprendre il faut bien nommer. Le premier explorateur, le premier inventeur venu vous le confirmera. Et, ne sommes nous pas tous un peu explorateur de l’interactivité ?

Pour expliquer, comme pour comprendre, il faut bien nommer. Et, la façon la plus simple, c’est de trouver la bonne analogie. Car on n’est vraiment à l’aise qu’avec ce que l’on connait. Analogies actuellement employées pour ces fameux « tags » : « étiquette » (= »label » = « tag »), « mot-clé » (alors pourquoi pas « keyword » ?), « libellé »…

Mon expérience, c’est que « mot clé » offre la compréhension immédiate la plus proche, même s’il ne véhicule pas toute la richesse sémantique que l’on aimerait y associer, avec notamment tous les usages sociaux 2.0… Ca reste difficile à appréhender à qui n’a pas une pratique très évoluée de l’Internet.

Attendons (si ce n’est fait) que la commission de terminologie nous sorte son hilarante interprétation :-) et, qui sait si elle ne sera pas géniale d’évidence ?

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.