Petite revue des "réseaux sociaux" centralisés

Bon j’ai testé linkedIn, viaduc et 6negies… pas openBC (qui change de nom apparemment) Le côté casse pied, c’est de re-entrer toutes ses infos et, d’autant plus s’il y a de la maintenance de CV à faire… Et puis c’est d’une rigidité… Ils devraient aussi ouvrir au moins un mini blog ! Bien qu’en principe j’imagine que les concepteurs aimeraient que chacun choisisse un site (le sien) et s’en contente. Pas de support apparemment des micro-formats type hresume… Une longueur de retard.

Enorme : sur linkedIn, pour envoyer un mail interne (et le réseau ne te donne pas les vrais mails des autres), il en coûte à l’unité 10 USD ! Une bizarrerie : sur Viaduc, le profil n’est a priori pas visible de l’extérieur… Alors que 6nergies (qui a compris) prend argument de sa capacité à faire monter mon nom en haut des moteurs de… enfin, de Google, quoi.

L’importation de contacts et détection des déjà membres et excellente sur linkedin. Apparemment, n’existe pas sur les autres. Il faut chercher à la main, ou par « groupes ». Très bien sur Viaduc : tu connais machin qui connaît truc, donc tu peux demander à établir le contact Très bien aussi sur Viaduc : tu vois qui a consulté ton profil et qui a cliqué sur tes liens.

Le lecteur l’aura compris, s’il n’était pas déjà au courant : je suis sur le marché… Avis.

Les liens :

Profil sur 6nergies

Profil sur LinkedIn

Profil sur Viaduc

Je ne vous raconte pas les acrobaties pour deviner le lien permanent externe de mes profils !

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.