Despedida Goubeau Party à l’espagnole

La Goubeau Despedida Party du 24 octobre 2009 a réuni un petit 38 participants dans la grande maison aux meubles vides, aux cartons pleins, presque prête pour « la quine est bonne, vous pouvez débarquer ». Seule avait été laissée en fonctionnement la cuisine et la vaisselle pour mettre en scène cette despedida — fête du départ du résident — double vain et quelquesièmes anniversaire. Prête pour célébrer la festivité amicale aux horizons éclectiques et aux probables rencontres pour gens de qualité : les amis, la famille.

Paquito
paquito

Pourtant, à cause des vacances de la Toussaint, il en manquait au moins autant : des blogueurs, des tripeux, des amis de Claouey et du Ferret, des anciens collègues, des parents, des amis de fac, des amis de la forêt et du pays de Buch et même plusieurs charentais… Résultat : 2 fois trop de victuailles !

Pas grave. Je ne leur en veux pas et les attends de pied ferme pour la future crémaillère.

Petit essai d’amicalogie : origine directe ou indirecte (amis d’amis et leurs amis,  conjoints, etc.) des participants présents et actifs…

De la République des Pintes (blogosphère bordelaise) et Blog on the Beach : Amandine (future ex. voisine/coloc), Audrey, Laurence, Jean-Daniel aka Sanji,
Camarade de fac (devenus amis) : Christophe + Isabelle

Du Tripo (groupe à géométrie assez stable réuni à peu près 1x/mois depuis, oh… bien… un peu plus de 10 ou 13 ans, non ?) : Edouard, Emmanuel (aussi équipier annuel sur l’Iboga), Isabelle + Jérôme (« en fait, nous sommes voisins ! »), Lionel, Vince

De la Famille : Manue + Roland (et Camille, et Léonie, et Capucine en guest), Liza, Thierry + Christine, Julie et Alice

Julie et Patrick
Julie et Patrick

Des Années Lycée Grand Air d’Arcachon : Florence + Benoît, Gérard + Dominique, Patrick
Yahoo Group Histoire et tradition du Bassin d’Arcachon : Franck + Hélène (et aussi équipier annuel sur l’Iboga)

De Claouey, pinasses et traditions nautiques + Jouët 680 : Jérôme, Laurent

De l’improbable et excellente coloc transitoire du 9 rue Goubeau : Mari, Delphine, Pablo, Damien

De mes années 30 au quartier Saint Pierre : Maria + Marcelo, et en pensée, les crépeux Brigett + Philippe, (Patrick est compté dans les années lycée)

Enfin, de laForêt en pays de Buch : Xavier (aussi ancien de Grand-Air)

Ah, oui, comme l’an dernier, je me suis laissé déborder par la logistique et j’ai complètement négligé le cérémonial de l’allocution — tout fout le camp. J’ai négligé plein de choses d’ailleurs, comme :
– passer un petit moment tranquille avec chaque invité
– présenter les uns aux autres selon affinités
– exploiter le nuage de tags pour donner une chance de battre les cartes des rencontres
– danser, à part la démonstration de rock initiée par Thierry. Mais, est-ce vraiment danser ?
– ouvrir tous mes cadeaux d’un coup ou au fur et à mesure, mais en remerciant chacun de ses présents
– gérer le rythme de mise en place des victuailles (mais au moins je n’ai oublié aucun dessert !)
– offrir à mes invités un temps sec et doux favorisant la répartition intérieur-extérieur et la circulation des invités

Edouard et Franck
Edouard et Franck et espelette

Mais je ne peux pas ignorer les nombreux témoignages de bonne soirée reçus dès le lendemain. Ce qui me fait penser que plusieurs paramètres étaient corrects. J’ai retenu :

Despedida Goubeau Party 2009 l'album
L’album photo est au bout du lien

– la bonne humeur, l’animation spectaculaire et musicale des colocs — merci à eux — Mari, Damien, Delphine et Pablo, assistés de Liza (la photo du Paquito ne ment pas !)
– la sincérité et toute l’affection déposées sur le « nuage de tag » — bande de kraft fixée au mur pour recueillir les 3 mots-clés de chaque participant ; un témoignage que je conserverai en souvenir de cette soirée
– la participation harmonieuse de chacun au buffet, grâce au bloc-note 2.0 « EtherPad » ouvert à cet effet, qui permettait de signaler aux autres ce que l’on avait l’intention de porter
– le déluge de cadeaux qui s’est abattu sur moi, tous, autant recherchés que personnalisés et pertinents

Au final, une occasion saisie de se voir et passer un moment ensemble, et c’est déjà ça de pris.

Merci à tous et à chacun.

Ce contenu a été publié dans Histoires, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.