Du rapport entre succès et nécessité d’un site web

Dans le blog de l’Échangeur, qu’elle anime, Claire donne les clés pour « réussir son site du premier coup » : aspects juridiques et recours de l’entreprise en cas de soucis, et un rappel de l’importance du cahier des charges.
Je lui ai laissé un commentaire en forme de question : qu’est-ce donc qu’un « site réussi » ?
Et l’analyse suivante :

Dans le contexte de PME, artisanale, commerciale ou de service, il n’y a pas de dépense anodine. Plus que dans les grandes entreprises (et institutions) qui peuvent « se permettre » des tests, essais et erreurs, abandonner une piste et repartir à zéro… la petite entreprise n’a pour ainsi dire pas droit à l’erreur.

Ceci dit, toutes proportions gardées. Car investir dans un site web ne va pas représenter une dépense plus importante que, disons, le budget annuel pour paraître dans un annuaire jaune.

On dira que ce fameux annuaire jaune est efficace : il amène des clients, lui.

Fort bien. Alors, voilà un premier critère de « réussite » pour le web : qu’il amène des clients.

Oui, et non.

Pourquoi,non ? parce qu’il peut y avoir d’autres raisons de vouloir un site web pour son entreprise. Il faut donc remonter d’un niveau dans les motivations. Voici : un site web qui sera (peut-être) réussi est un site que l’on décide en sachant à peu près exactement :

  1. pourquoi il est nécessaire (sa raison d’être),
  2. ce que l’on attend qu’il produise comme résultats (les objectifs assignés)
  3. et tout un tas d’autres choses très utiles que Claire a déjà détaillées dans ses articles (cahier des charges…)

Non pas une recette de succès, ce sont juste des conditions nécessaires qui doivent permettre de déterminer un budget d’investissement (se faire fabriquer le site) et un budget de promotion (référencement naturel, achat de mots clés, animation éditoriale, web-marketing…), et par conséquent de définir le retour sur investissement attendu.

Alors seulement, l’on connait les critères qui permettront de dire si le site est réussi.

Encore faut-il réussir le projet : tenir les délais, éviter les surcoûts, obtenir toutes les fonctionnalités commandées… et là se situe en effet l’importance du contrat.

En savoir plus sur les méthodes pour réussir son projet web ? Contactez-moi et parlons-en.

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.