De vrais liens symboliques, au lieu des alias, sous Mac OSX

Je voulais vous faire partager ma trouvaille du jour (si ça se trouve c’est ridicule parce que vous connaissez ça depuis OSX 0.9 ß) : c’est un service pour le Finder qui permet de créer de vrais liens symboliques Unix, au lieu des alias que nous propose OSX par défaut.

Explication sur Wikipedia. En fait, les alias OSX présentent certains avantages quand même :

Sous Mac OS X, les liens symboliques ne doivent pas être confondus avec les « alias ». Contrairement aux « raccourcis », les « alias » conservent les propriétés du fichier ciblé, c’est-à-dire que si c’est une application, on pourra y glisser dessus les documents compatibles pour les ouvrir avec, si c’est un document, il aura le code de 4 lettres dans ses ressources correspondant au type de fichier, et, vous pourrez donc glisser cet alias sur une application pour ouvrir le document réel, exactement comme si ce n’était pas un alias. Malgré ces apparentes similitudes au niveau de l’interface graphique, les alias ne sont pas des liens symboliques

En attendant, j’ai souvent été embêté par les alias de dossiers, dans le cadre de sauvegardes sur des systèmes de fichiers autres que OSX (un disque de sauvegarde FAT32, un disque réseau sous Linux…) : dans ce cadre, les alias OSX n’ont aucun sens et au lieu du lien, l’on n’a qu’un fichier vide.

Alors peut-être que la bonne combinaison, ce serait :

  • alias OSX pour les fichiers (documents et applications)
  • lien symbolique Unix pour les répertoires (dossiers)

Bien sûr, il est possible de créer des liens symboliques à partir du terminal (« ln -s »). Mais qui a envie d’utiliser le terminal quand un ctrl+clic sur un dossier peut faire le job ?

Tout est là : SymbolicLinker

Deux trucs pour le prix d’un : j’ai découvert ça sur un billet de Mac OSX Hints (un favori de mes flux RSS) qui expose comment sécuriser son répertoire local Evernote. Simplement créer une image disque cryptée, avec l’utilitaire de disque ; déplacer le dossier des fichiers Evernote dans cette image disque ; enfin avec SymbolicLinker faire le lien symbolique de ce répertoire déplacé vers son emplacement d’origine (~/Library/Application Support/Evernote)

Voilà. Qu’en pensez-vous ?

Ce contenu a été publié dans Matos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.