Tentative d’exploiter les derniers soufles de vent

Tentative d'exploiter les derniers soufles de vent
Tentative d’exploiter les derniers soufles de vent

La sortie du dimanche s’est faite presque exclusivement au moteur. Presque : la photo montre une tentative acharnée de sortir les voiles, mais le courant porte plus que le vent… Les voiles freinent.

Le programme c’est :

10 h du mat : baignade pour amener le bateau du corps-mort au chenal

13:00 : départ avec Hélène vers Arguin, profitant de la fin du descendant, pour rejoindre les amis déjà là bas

Lonnngue traversée avec ce bruit de moteur

Après midi baignade papotage, supporter le bruit et les comportement de voyous des pilotes de jetskis à fond dans la conche

17:00 départ vers le nord. Hélène est repartie avec le grand cata. Voile (photo) puis moteur, au plus court entre les bancs un peu déferlants… vagues.

Chenal principal, houle, l’hélice 2/3 du temps tourne dans l’air. Pas efficace, assourdissant et pas bon pour le moteur… Arrivé à la bouée 11, je coupe le moteur. Ouf, quel calme. Et je laisse le courant faire glisser l’Iboga jusqu’à la 13. Entre temps, rangement général du bateau, prêt à remiser.

Remoteur au raz des pignots du Mimbeau. Eau calme ici. Et corps mort.

Voilà.