Museum and the web 2014. Baltimore, me voilà !

A multimedia story on smartphone - PoliCultura Portal

A multimedia story on smartphone – PoliCultura Portal1

La conférence Museum and the web est organisée depuis 1997 pour actualiser l’état de l’Art du numérique dans la muséographie. Elle réunit les praticiens les plus en pointe — institutions culturelles, scientifiques et patrimoniales, leurs partenaires, prestataires et fournisseurs. C’est un RV principalement nord américain, et accessoirement européen…

Le groupe LinkedIn relativement actif, regroupe une communauté de plus de 11000 membres, parmi lesquels, dans notre sphère proche Yves-Armel Martin (@yam) et Christophe Monnet (@cmonnet), respectivement Directeur et Directeur adjoint du centre Érasme, Samuel Bausson (@samuelbausson), cofondateur de Museomix, Nancy Proctor (@NancyProctor), organisatrice de Museum and the web ; Deputy Director for Digital Experience au musée d’Art de Baltimore, Nathalie Caplet (@Natnatnet) de Cap Sciences, Marine Soichot (@MarineSoichot et son site), du Musée de l’eau de la Réunion, Philippe Riviere (resp. Web et Multimédia à Paris Musées – son projet), etc.

La conférence est l’occasion de partager les meilleures pratiques, retours d’expériences, bilans de projets, de permettre aux participants de s’enrichir mutuellement de leurs pratiques et de sourcer des dispositifs validés.

Mon partenaire Cap Sciences « sponsorise » ma participation à l’édition 2014 de Museum and the Web, à Baltimore, du 2 au 5 avril prochain.

Mon projet là bas :

  • représenter Cap Sciences, partenaire privilégié de BXF Conseil, incarner dans cette communauté professionnelle l’expertise bordelaise dans les dispositifs de visite individualisée à base de NFC et géolocalisation indoor, l’avance concrète avec déjà 4 générations de la plateforme Navinum/C-You et nos prestations de conseil et d’ingénierie sur le Compagnon de visite multimédia… ;
  • networker avec les acteurs français présents, base pour des opportunités de collaborations futures sur de futurs projets ;
  • assister à une sélection de conférences et d’ateliers (le programme est… Huge !) et organiser à mon retour une session de compte-rendu.

Les jours précédents, puisque je passe par New-York (ma première visite là bas !2) je ne manquerai pas de visiter les musées et autres centres de culture et de patrimoine les plus intéressants du point de vue de la muséographie digitale.

D’ailleurs, si vous avez des suggestions pour moi…
Ou des questions.
On se voit à Baltimore ? Ou à mon retour…


  1. Lire le retour d’expérience sur Museum and the web 2012 

  2. Disclosure: ma femme Emmanuelle, qui a vécu là bas, mourait d’envie de me faire connaître « son » NYC, ce n’était pas une option…  

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.