— Slamming ! — A vos souhaits. — Snirf. 'erci…

Bon, je vais la faire brève si je peux parce que j’y ai déjà perdu trop de temps. Je reçois un msg répondeur qui m’explique que Neuf Télécom a bien traité ma demande et met tout en oeuvre pour construire ma ligne ADSL au plus vite. Ah. C’est bien un opérateur qui se décarcasse…

QUOI !!!?
Mais je n’ai pas demandé de création de ligne ADSL !!!

Je suis en dégroupage total chez free, on en pense ce que l’on veux, mais moi je suis très content (même si la HD elle a fumé et que j’attends le Kiala, pas le koala… autre histoire).

Aïe aïe aïe, ça pue cette affaire… encore le coup du commercial qui fabrique une liasse d’abonnés avec l’annuaire du téléphone… déjà entendu parler et même, déjà bombé dans le lard, pour ce motif, à la blonde sicilienne1, là… Alice.
Le Vrai Problème, c’est pas d’être dans son bon Droit, c’est d’arriver à faire entendre Raison à l’Opérateur Frauduleux (OF) :

  • rapidement
  • définitivement
  • gratuitement

J’ai commencé par passer une demi heure au chat de Free (c’est un défi pour moi : arriver à survivre sans mettre un cent en service client surtaxé). Là, j’ai appris le mot « slamming2 » et le chatteur de service m’a aimablement adressé un .pdf du Service Démarchage Abusif « Formulaire de remise en service » à renvoyer au cas où la ligne free venait effectivement à tomber (symptôme du chenillard sur la freeebox). Grâce à ce formulaire, free vous restaure la ligne et attaque en votre nom l’opérateur fautif. Ainsi, un internaute avait reçu 2500 € de dommages intérêts pour une interruption de 52 jours, nous apprend l’ADUF. Bien, mais c’est pas préventif, ça.

Alors je me rends sur le site de 9 Télécom, et je fouille, et je cherche, et je tente d’accéder à un formulaire de réclamation, de support, trouver un n° de fax… j’écris même à l’AFA3 qui me répond très rapidement qu’ils ne peuvent rien faire mais me donnent toutes les coordonnées de l’opérateur en question… avec sa kyrielle de n° surtaxés pour pigeons connectés…
Je tente même d’entrer en conversation avec Chloé, le robot chatteur de 9 Télécom : en vain, Chloé avoue ne pas être formée pour répondre à des questions si longues…

Bon, de guerre lasse, je pond un courrier prêt à envoyer demain.

Puis je me dis : « Té, fx, t’as pas demandé à google ce qu’il en pense… » diantre, c’est vrai.

Et à la question « slamming neuf télécom »4 je tombe rapidement sur un article de ZDnet août 2006 qui donne un n° GRATUIT (en ancien télécom, ça se disait : « n° vert ») chez neuf Télécom pour traiter ce genre de problème !

Neuf Cegetel a reconnu les faits, s’en est excusé, et affirme avoir lancé une enquête au sujet de ce prestataire visiblement peu scrupuleux sur ses méthodes de recrutement. Il a lui aussi mis en place un numéro vert (0805-77-01-65), pour assister les victimes de cette arnaque.

Allez, à la conclusion : après avoir supporté l’accueil robotique qui essaie de me renvoyer sur le surtaxé (on ne se refait pas), j’ai un vrai type du centre d’appel ; j’ai pas besoin de lui en dire long : il ne reçoit des appels que pour ça. Avec mon n° de tél. il a vite fait de me sortir la fable qu’on lui a dit de servir pour calmer les gens. Je ne tente même pas de vous la retranscrire tellement elle était embrouillée et confuse. Content que j’étais de m’en être sorti aussi vite (dans la journée, s’entend) et définitivement, je n’ai même pas eu la cruauté de lui demander s’il me prenait pour un con… ce pauvre type n’y est pour rien.

Mais il y a quand même quelque chose qui m’énerve et qui reste en travers : c’est pour toutes les victimes de ce comportement qui n’ont pas le gnac’ ni la culture technique et commerciale pour s’en dépatouiller et qui se retrouvent abonnés contre leur gré à des services auxquels ils ne pipent rien… C’est dégueulasse, pour employer un terme désormais, quoique d’ouverture, Ministériel.


  1. Là, faut suivre : Alice a été acheté(e) par Tiscali qui est un opérateur monté en flèche à partir de rien, à partir de Sicile, on en pense… ce qu’on veut, Amen ; là je complique, c’est une… autre histoire, dur de faire court 

  2. Vous aussi, apprenez le mot slamming sur Wikipédia 

  3. Association des Fournisseurs d’Accès et de Services Internet 

  4. 9 Télécom et le slamming, c’est une vielle histoire d’amour 

Ce contenu a été publié dans e-business, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.