Qui protège notre identité numérique ?

Dans un contexte technologique favorable : numérisation de nombreuses activités sociales et privées, multiplication des actes électroniques, interconnexions de fichiers, puces RFID… – la prise de contrôle de notre identité numérique par les différents « pouvoirs » qui y ont intérêt représente une véritable menace.

Police, santé, travail, banque, consommation, télécommunications… nos données se dispersent et se concentrent dans des systèmes auxquels nous n’avons pas accès et qui pourtant peuvent du jour au lendemain se retourner contre nous.

Dans (encore) un très intéressant article, « Identité : mais que fait la polis ?« , InternetActu s’alarme de l’érosion de notre vie privée. Avec, entre autres, des fichiers policiers hors la loi mais bien réels et exploités, nous sommes bel et bien entrés dans une société de la surveillance. L’un des enjeux aujourd’hui et pour l’avenir est dans l’actualisation de nos structures collectives de protection de notre vie privée, à la manière de ce qui avait été fait avec Informatique et Liberté.

Au moins, une prise de conscience et un débat à ouvrir.

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.