A la rencontre de la population fictive

Une brève dans la Gazette des Communes nous informe de ce que Un arrête du 14 décembre modifie le chiffre de la population et attribue une population fictive à certaines communes et qui sont pris en considération pour l’application des lois et règlements à compter du 1er janvier 2007 et, notamment pour le calcul des dotations et subventions de l’État aux collectivités.

Fort bien.

Ainsi, après les emplois fictifs pourvoyant le amis, parents et collaborateurs d’hommes politiques d’un salaire bien réel, après les électeurs fantômes dans certaines communes et arrondissements permettant à certains autres d’assurer une réélection nécessaire, après les troupeaux de vaches fictives, dont l’abattage – fort peu coûteux au demeurant – permit à d’astucieux spécialistes des procédures européennes d’obtenir de substantielles subventions, après…[1] voici que nos élites ont trouvé pratique de décreter – non je ne suis pas précis -, d’arrêter la population à un effectif différent de l’effectif réel. Et pourquoi ont-ils besoin de faire ça ? Pour permettre l’application d’une mesure qui, autrement ne s’appliquerait pas à ces communes, si j’ai bien compris.

Génial.

Maintenant, si jamais mes enfants tombent là dessus, je vais devoir ramer pour leur expliquer que :
– faire une loi qui ne touche pas son but, c’est pas bien parce que au prix qu’ils nous coûtent, les cranes d’oeuf qui décident tout ça et bien ils pourraient s’arranger pour travailler correctement ;
– faire mentir les chiffres pour changer la cible d’une loi au profit de certains qui n’auraient pas dû en bénéficier, c’est pas bien non plus parce que mentir n’est pas bien tout court, et encore moins quand on a la responsabilité des citoyens.

Par contre, force est de reconnaitre que cette population fictive n’aura peut-être pas de besoin de logement ; c’est toujours ça de gagné.

Notes

[1] je suis sûr que j’en oublie, n’hésitez pas à compléter

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.